S'abonner

L’impact de l’intoxication tabagique sur l’agressivité tumorale au moment de la cystectomie totale - 28/10/16

Doi : 10.1016/j.purol.2016.07.194 
J. Anract 1, , N. Barry Delongchamps 1, P. Gontero 2, J. Dobruch 3, A. Necchi 4, T. Seisen 5, M. Rouprêt 5, S. Shariat 6, A. Aziz 7, M. Rink 7, E. Xylinas 1
1 Hôpital Cochin, Paris, France 
2 Department of Surgical Sciences, Turin, Italie 
3 Centre of Postgraduate Medical Education, Varsovie, Pologne 
4 National Cancer Institute, Paris, France 
5 Hôpital Pitié-Salpétrière, Paris, France 
6 Medical University Vienna, Vienne, Autriche 
7 University Medical Center Hamburg-Eppendorf, Hamburg, Allemagne 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Le tabac est le principal facteur de risque contrôlable identifié dans le développement des carcinomes urothéliaux. Plusieurs études rétrospectives ont suggéré une association entre l’intoxication tabagique et un pronostic défavorable chez les patients traités par cystectomie totale. L’objectif principal de ce travail était d’évaluer ces associations dans une étude contemporaine, prospective et multicentrique.

Méthodes

Nous avons collecté de manière prospective, les données cliniques et anatomopathologiques de 295 patients dans 7 centres entre 2014 et 2015, incluant le statut tabagique (non-fumeur, sevré, actif), la durée de l’intoxication tabagique (nombre d’années de tabagisme<ou ≥20ans), l’intensité de l’intoxication tabagique (nombre de cigarettes/j<ou ≥20/j) et le nombre d’années de sevrage (< ou ≥10ans) sur 295 patients dans 7 centres européens depuis décembre 2013. Une analyse de régression logistique a été conduite pour évaluer l’association entre d’une part le statut tabagique, la durée, l’intensité et le sevrage tabagique et d’autre part les caractéristiques tumorales.

Résultats

Sur les 237 patients analysés, 62 (26,2 %), 99 (41,8 %) et 76 (32,1 %) étaient respectivement non fumeurs, sevrés et actifs. Sur les 94 patients tabagiques sevrés, 24 (25,5 %) l’étaient depuis moins de 10ans, contre 70 (74,5 %) depuis plus de 10ans (p<0,001). Le statut tabagique, la quantité et la durée totale étaient significativement associés au stade de la tumeur (p0,01). Le tabagisme actif était associé à l’âge, l’administration d’une chimiothérapie néoadjuvante et/ou adjuvante, et au stade tumoral (tous les p0,03). L’analyse multivariée ajustée pour le sexe, l’âge, l’administration de chimiothérapie néoadjuvante et le nombre de RTUV montrait que le tabagisme actif était associé à une maladie localement avancée (p=0,003). Le sevrage tabagique>10ans réduisait significativement ce risque (stadepT3, RR=0,190 et/ou pN+, RR=0,19) au moment de la cystectomie.

Conclusion

Le sevrage tabagique prolongé (>10ans) améliore significativement les caractéristiques tumorales au moment de la cystectomie, ce qui est un facteur reconnu de meilleur pronostic à long terme. Les patients doivent donc être informés des risques du tabagisme et bénéficier d’un conseil de sevrage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 13

P. 764-765 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le pronostic des tumeurs vésicales en fonction du mode de présentation : les tumeurs non infiltrant le muscle qui progressent sont-elles associées à un moins bon pronostic ?
  • M. Chakroun, W. Kerkeni, A. Saadi, H. Ayed, A. Bouzouita, M. Cherif, M. Ben Slama, A. Derouiche, M. Chebil
| Article suivant Article suivant
  • Identification d’une signature moléculaire pronostique composée de 3 gènes impliqués dans l’immunité dans les tumeurs urothéliales de vessie infiltrant le muscle
  • C. Le Goux, D. Damotte, S. Vacher, N. Barry Delongchamps, M. Sibony, B. Terris, M. Zerbib, I. Bieche, G. Pignot

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?