S'abonner

Le tabagisme actif : un facteur de risque majeur des maladies non transmissibles humaines dans une enquête hospitalière - 02/10/18

Active smoking: A major risk factor for human non-communicable diseases in a hospital survey

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.02.011 
H. Ben Ayed a, , M. Ben Hmida a, M. Ben Jemaa a, M. Trigui b, J. Jedidi a, R. Karray a, Y. Mejdoub a, M. Kassis a, H. Feki b, S. Yaich a, J. Damak a
a Service de médecine communautaire et d’épidémiologie, CHU Hédi-Chaker, Sfax, Tunisie 
b Service de médecine préventive et d’hygiène hospitalière, CHU Hédi-Chaker, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 02 octobre 2018

Résumé

Introduction

Le tabac représente la première cause de mortalité évitable dans le monde. Notre étude avait pour objectif de déterminer le rôle du tabac dans la survenue des maladies non transmissibles (MNT).

Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective ayant inclus tous les patients atteints de MNT durant la période 2015–2016. Les MNT comportent les maladies cardiovasculaires (MCV), les pathologies respiratoires chroniques (PRC), les cancers (CS) et le diabète sucré (DS).

Résultats

Nous avons répertorié 3643 cas de MNT (43 %) parmi 8478 hospitalisations, toutes pathologies confondues. Le tabagisme actif était présent dans 1076 cas (29,5 %). Parmi les groupes de MNT, les MCV étaient les plus fréquentes (65 %). Le tabac était significativement associé aux MCV (p<0,001), aux PRC (p=0,002), aux CS bronchopulmonaires (p<0,001), aux hémopathies malignes (p=0,023) et au DS (p<0,001). L’analyse multivariée par régression logistique binaire a révélé que le tabac était un facteur indépendant associé aux MCV (OR=2,6 ; p<0,001), aux PRC (OR=1,5 ; p<0,001), aux CS bronchopulmonaires (OR=1,8 ; p=0,013) et au DS (OR=3,6 ; p<0,001).

Conclusion

Le tabagisme actif est un facteur de risque majeur de survenue de MNT. Ainsi, le sevrage tabagique représente la pierre angulaire de prévention de la propagation de ces maladies, notamment dans les pays à ressources limitées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Tobacco is the main preventable cause of death worldwide. Our study aimed to determine the role of tobacco in the occurrence of non-communicable diseases (NCDs).

Methods

We conducted a retrospective study including all NCDs patients during 2015–2016. NCDs include cardiovascular diseases (CVD), chronic respiratory diseases (CRD), cancers (CS) and diabetes mellitus (DM).

Results

We identified 3643 cases of NCDs (43%) among 8478 hospitalizations, all diseases combined. Active smoking was found in 1076 cases (29.5%). Among the NCDs groups, CVD was the most common (65%). Tobacco was significantly associated with CVD (P<0.001), CRD (P=0.002), bronchopulmonary CS (P<0.001), haematological malignancy (P=0.023), and DM (P<0.001). Multivariate analysis performing binary logistic regression revealed that tobacco was an independent factor associated with CVD (OR=2.6, P<0.001), CRD (OR=1.5, P<0.001), bronchopulmonary CS (OR=1.8, P=0.013) and DM (OR=3.6, P<0.001).

Conclusion

Active smoking was a major risk factor in the occurrence of NCDs. Thus, smoking cessation represents the cornerstone for preventing the spread of these diseases, especially in countries with limited resources.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Facteur de risque, Maladies non transmissibles, Tabac

Keywords : Non-communicable diseases, Risk factor, Tobacco


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?