S'abonner

Omalizumab et immunothérapie allergénique : cas clinique et revue de la littérature - 04/11/18

Omalizumab and allergen immunotherapy: A clinical report and review of the literature

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.03.006 
C. Carrier a, P. Demoly a, b, D. Caimmi a, , b
a Unité d’allergologie, département de pneumologie et addictologie, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, université de Montpellier, CHU de Montpellier, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34090 Montpellier, France 
b Université Sorbonne, UPMC Paris 06, UMR-S 1136, IPLESP, équipe EPAR, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 04 novembre 2018

Résumé

Introduction

Plusieurs auteurs ont proposé d’associer l’omalizumab et l’immunothérapie allergénique (ITA) chez les patients asthmatiques allergiques sévères pour améliorer le contrôle et réduire la sévérité de l’asthme en ciblant l’allergène majeur responsable des symptômes respiratoires.

Observation

Chez une patiente pédiatrique avec un asthme sévère, suivie au CHU de Montpellier, une ITA à Alternaria a été démarrée après avoir contrôlé les symptômes par omalizumab. La patiente a montré une amélioration globale des symptômes depuis la mise en place de l’ITA et une persistance du contrôle de la maladie après l’arrêt de l’omalizumab.

Conclusions

Peu de publications ont évalué l’efficacité de l’association de ces deux biothérapies pour la gestion des patients présentant un asthme sévère. En outre, il n’y a pas de protocole uniforme parmi les différentes publications. Une telle approche devrait pouvoir bénéficier d’une standardisation afin d’optimiser le traitement de l’asthme allergique sévère.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Several authors have proposed combined omalizumab and allergen immunotherapy (AIT) in patients suffering from severe allergic asthma to both increase disease control and decrease the severity through targeting the main allergen responsible for the respiratory symptoms.

Observation

In a female pediatric patient suffering from severe asthma, followed-up at the University Hospital of Montpellier (France), we prescribed an AIT to Alternaria after obtaining symptom control with omalizumab. The patient showed an overall improvement in symptoms after AIT was administered and the disease remained controlled long after cessation of omalizumab.

Conclusions

There are only a few publications evaluating the efficacy of the association of these two biotherapies in the management of severe allergic asthma. In addition there is, as yet, no common protocol for the administration of the two prescriptions. This approach to treatment would benefit from standardization in order to optimize the management of severe allergic asthma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme, Exacerbation, Omalizumab, Immunothérapie allergénique, Biothérapies

Keywords : Asthma, Exacerbation, Omalizumab, Allergen immunotherapy, Biotherapies


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;