S'abonner

Valeur ajoutée de la mesure de l’activité physique quotidienne dans l’évaluation d’une maladie respiratoire chronique - 23/11/10

Doi : 10.1016/S1877-1203(10)70156-7 
A. Vuillemin 1, M.-C. Pierre 2,
1 Unité de Formation et de Recherche en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Faculté du Sport de Nancy, Villers-lès-Nancy, France 
2 Service de Pneumologie, CHU de Toulouse 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les bénéfices de l’activité physique quotidienne sont maintenant bien démontrés. La mesure de celle-ci dans l’évaluation des maladies respiratoires chroniques permet de dépister les patients sédentaires ou à risque de sédentarité, et de mieux définir les objectifs d’une réhabilitation ou d’un traitement. Pour atteindre ces objectifs il semble nécessaire d’améliorer encore la qualité de la mesure de l’activité physique quotidienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Activité physique, Maladies respiratoires


Plan


© 2010  SPLF. Edité par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 6

P. 601-603 - novembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La notion coût-efficacité de la réhabilitation des maladies respiratoires chroniques, une approche difficile mais incontournable
  • Ch. Préfaut, A. Couillard
| Article suivant Article suivant
  • L’épreuve fonctionnelle d’exercice dans la mucoviscidose
  • B. Wallaert, M.-C. Pierre

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?