Table des matières EMC Démo S'abonner

Critères cliniques de diagnostic des dégénérescences corticobasales - 01/01/06

Clinical characteristics of corticobasal degeneration

[17-062-A-15]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(06)43821-5 
M. Vidailhet , V. Cochen
Service de neurologie, hôpital Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, et INSERM U679 Groupe Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 4
Autres 4

Résumé

Quels sont les caractères distinctifs de la dégénérescence corticobasale (DCB) ? Le but est de montrer qu'il n'y a pas de réponse univoque à cette question mais que la combinaison des profils oculomoteurs, neuropsychologiques et cliniques contribue à isoler cliniquement la DCB des autres syndromes parkinsoniens dégénératifs tels que la paralysie supranucléaire progressive (PSP) ou les atrophies multisystématisées (AMS). Ces critères sont utilisables en clinique. En revanche, le syndrome clinique de DCB peut ne pas être confirmé par le diagnostic neuropathologique. Certains patients qui ont été considérés comme des DCB peuvent, lors de la vérification anatomopathologique, être des PSP ou des maladies de Pick.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dégénérescence corticobasale, Dystonie, Apraxie, Myoclonies, Signes corticaux

Plan


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Dépression et maladie de Parkinson
  • U. Spampinato, F. Tison
| Article suivant Article suivant
  • Paralysie supranucléaire progressive (maladie de Steele-Richardson-Olszewski)
  • F. Dubas, J. Cassereau, P. Lejeune

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?