S'abonner

Maladies neuromusculaires : quand et qui trachéotomiser ? - 30/07/12

Doi : RMRA-07-2012-4-3-1877-1203-101019-201203214 
Président de session :

O. Jonquet (Montpellier),

T. Petitjean (Lyon),

Orateur :

D. Robert (Lyon) [1],

Rédacteur :

D. Amar (Amiens)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La trachéotomie ne doit jamais être instaurée sans une information loyale du patient et de ses aidants. Toutes les maladies neuromusculaires peuvent être concernées, avec une réserve particulière pour la SLA, compte tenu d’une évolution rapide aboutissant dans 1/3 des cas à un état de quasi « locked in » sans aucune possibilité résiduelle de communication. La trachéotomie peut être instaurée en alternative à la VNI, ou si elle prévient des risques de fréquentes fausses routes et/ou si la dépendance au ventilateur est très importante, d’autant que l’évolution motrice rend impossible la ventilation diurne à l’embout buccal.

Abstract

Tracheostomy should never be introduced without fair information of the patient and family caregivers. All neuromuscular diseases may be concerned with a specific reserve for ALS. Tracheotomy may be introduced as an alternative to NIV, or if it advantages the laryngeal functions and when the motor evolution makes daytime ventilation with the mouthpiece impossible.


Mots clés : Trachéotomie , SLA

Keywords: Tracheostomy , ALS


Plan



© 2012 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 3

P. 199-200 - juillet 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Patients totalement dépendants de la ventilation non invasive (gestion, déplacements, quand envisager la trachéotomie ?)
  • A. Cuvelier (Rouen), H. Prigent (Garches), H. Prigent (Garches), H. Le Floch (Clamart)
| Article suivant Article suivant
  • Aspects pratiques et règles d’usage de la trachéotomie des malades neuromusculaires à domicile
  • O. Jonquet (Montpellier), T. Petitjean (Lyon), S. Journet (Grenoble), D Amar (Amiens)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?