S'abonner

Stimulation phrénique implantée - 30/07/12

Doi : RMRA-07-2012-4-3-1877-1203-101019-201203219 
Présidents :

S. Duong Quy (Paris),

T. Perez (Lille),

Orateur :

T. Similowski (Paris) [1],

Article rédigé par :

M. Decavèle (Paris)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La stimulation phrénique implantée est une thérapeutique innovante autant dans les atteintes respiratoires neurologiques centrales que périphériques. Son efficacité est sûre et démontrée au cours des paralysies ventilatoires centrales. Bien qu’il n’existe aujourd’hui aucune indication clinique à la stimulation phrénique implantée dans le domaine spécifique des maladies neuromusculaires, les travaux récents laissent entrevoir un effet bénéfique potentiel de cette technique de conditionnement musculaire sur le sommeil et la fonction respiratoire, en particulier dans la SLA ouvrant la voie à de nouvelles études sur des populations éventuellement mieux ciblées.

Abstract

Implanted phrenic nerve stimulation is a novel therapeutic in both central and peripheral diseases. Its effectiveness is safe and demonstrated in central paralysis. Although there is currently no clinical indication for phrenic nerve stimulation implanted in the specific field of neuromuscular disease, recent studies suggest a potential beneficial effect of this technique of muscle conditioning on sleep and respiratory function particularly in ALS, paving the way for further studies on population maybe better targeted.


Mots clés : Stimulation phrénique , Implant , Neurostimulation

Keywords: Implant , Phrenic nerve stimulation , Neurostimulation


Plan



© 2012 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 3

P. 216-219 - juillet 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Médicaments spécifiques et perspectives thérapeutiques
  • S. Duong Quy (Paris), T. Perez (Lille), D. Orlikowski (Garches), M. Decavèle (Paris)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;