S'abonner

Thérapies ciblées dans l’asthme sévère : À la découverte de nouvelles molécules - 28/05/13

Targeted therapies in severe asthma: The discovery of new molecules

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.02.018 
J. Charriot a, A.-S. Gamez a, M. Humbert b, c, d, P. Chanez e, f, A. Bourdin a, , f
a Département des maladies respiratoires, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, CHU de Montpellier, 371, avenue du Doyen-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b Faculté de médecine, université Paris-Sud, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Centre national de référence de l’hypertension pulmonaire sévère, service de pneumologie et réanimation respiratoire, hôpital du Kremlin-Bicêtre, AP–HP, 92140 Le Kremlin-Bicêtre, France 
d Inserm U999, hypertension artérielle pulmonaire : physiopathologie et innovation thérapeutique, IPSIT, centre chirurgical Marie-Lannelongue, 92350 Le Plessis-Robinson, France 
e Inserm U 1067, UMR7733, département des maladies respiratoires, AP–HM, Aix Marseille université, 13288 Marseille, France 
f Inserm U1046, université Montpellier I et II, 34295 Montpellier, France 

*Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 28 mai 2013
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les mécanismes physiopathologiques impliqués dans la chronicité et l’hétérogénéité phénotypique de l’asthme offrent de nouvelles perspectives thérapeutiques. Une meilleure caractérisation clinique et biologique de patients sélectionnés a permis de développer des thérapies ciblées. Des études sont en cours pour démontrer leur efficacité et leur bonne tolérance mais aussi leur impact sur l’histoire naturelle de la maladie. Cette revue se propose d’aborder ces thérapeutiques développées au cours de cette dernière décennie basées sur les mécanismes immunologiques impliqués dans la physiopathologie de l’asthme, essentiellement centrées sur la forme sévère. L’essor des anticorps monoclonaux humanisés a permis de tester des voies immunologiques alternatives. Les stratégies anti-IgE, anti-IL-5 et anti-IL-13 semblent les plus prometteuses ; les antagonistes du TNF-alpha et de l’IL-4 n’ont pas réussi à diminuer de manière convaincante les événements liés à l’asthme sévère. Des molécules ciblées contre thymic stromal lymphopoietin (TSLP) et l’IL-9 sont en cours de développement. Ces démarches s’inscrivent dans une ambition thérapeutique adaptée au phénotype des patients, c’est-à-dire dans une démarche de soin personnalisée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The pathophysiological mechanisms involved in the chronicity and phenotypic heterogeneity of asthma offer the prospect of new therapeutic opportunities. A better clinical and biological characterisation of selected patients has led to the development of targeted therapies. Studies are under way to demonstrate their efficacy and tolerance and also their impact on the natural history of the disease. This revue aims to examine the therapies, developed during the last ten years, that are based on the immunological mechanisms involved in the pathophysiology of asthma, essentially in its severe form. The rapid expansion of human monoclonal antibodies has allowed testing of various immunological pathways. Anti-IgE, anti- IL-5, and anti-IL-13 strategies seem the most promising. Antagonists to TNF-alpha and I’IL-4 have not succeeded in reducing the events related to severe asthma in a convincing manner. Molecules targeted against thymic stromal lymphopoietin (TSLP) and I’IL-9 are under development. These approaches are involved in the development of therapeutic programmes adapted to the patient's phenotype, that is to say a personalised approach to care.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme, Phénotypes, Thérapies ciblées

Keywords : Asthma, Phenotypes, Targeted therapies


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?