S'abonner

Quels rôles les anomalies de la voie des nucléotides cycliques et des protéines G jouent-elles dans le désordre biochimique des lymphocytes T dans la sarcoïdose ? - 02/08/13

Role of T lymphocyte cyclic nucleotides and G protein in sarcoidosis

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.06.003 
Y. Pacheco a, , A. Calender b, D. Valeyre c, S. Lebecque a
a UMR Inserm 1052, CNRS 5286, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, faculté C.-Merieux, université Claude-Bernard Lyon-1, 69310 Pierre-Bénite, France 
b CR21076, service de génétique moléculaire et médicale, hôpital E.-Herriot, hospices civils de Lyon, université Claude-Bernard Lyon-1, 69437 Lyon, France 
c EA 2363, UFR SMBH, hôpital Avicenne, GHU Nord, université Paris-Nord, AP–HP, 93009 Bobigny cedex, France 

Auteur correspondant. Centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, faculté C.-Merieux, université Claude-Bernard Lyon-1, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 02 août 2013
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le lymphocyte CD4+ joue un rôle important dans la physiopathologie de la sarcoïdose. De nombreux travaux ont exploré les anomalies immunologiques et génétiques du désordre immunitaire engendré par cette maladie. Les recherches concernant des anomalies de grandes voies métaboliques dans la sarcoïdose sont restreintes ; elles concernent principalement les voies STAT1, MAPK38, NF-κB, Gαi, PDE AMPc ou GMPc dépendantes et la PEMT1. À partir de travaux de la littérature et de nos travaux personnels sur certains aspects métaboliques du lymphocyte T dans la sarcoïdose, nous présentons une réflexion sur les différentes hypothèses susceptibles d’entraîner un dysfonctionnement des voies de signalisation mettant en jeu l’AMPc telles que la voie : RAS/RAF/MEK/ERK au niveau du lymphocyte T et pouvant conduire à un processus dysimmunitaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

CD4+ T lymphocytes play a major role in the pathophysiology of sarcoidosis. Many studies have investigated the immunological and genetic abnormalities in this disease. There are few studies concerning the metabolic pathways. Essentially they concern the pathways: STAT1, MAPK38, NF-κB, Galphai, cAMP and cGMP PDE and PEMT1. Using studies in the literature and results of our own work concerning some metabolic aspects of T lymphocytes in sarcoidosis, we present a revue of the various hypotheses, which involve dysfunction of cAMP signaling pathways, such as RAS/RAF/MEK/ERK in T lymphocytes, leading to a disorder of immunity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sarcoïdose, Lymphocyte T, Nucléotides cycliques, Protéines G, Protéine kinase

Keywords : Sarcoidosis, T lymphocyte, Cyclic nucleotides, G proteins, Protein kinase


Plan


© 2013  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?