S'abonner

Prise en charge et coûts de la bronchopneumopathie chronique obstructive en France en 2011 - 14/09/15

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.10.731 
C. Laurendeau a, C. Chouaid b, N. Roche c, P. Terrioux d, J. Gourmelen e, B. Detournay a,
a Cemka-Eval, 43, boulevard du Maréchal-Joffre, 92340 Bourg-la-Reine, France 
b Service de pneumologie, centre hospitalier intercommunal, 94000 Créteil, France 
c Service de pneumologie, hôpital Inter-Armées du Val-de-Grâce, 75005 Paris, France 
d 77100 Meaux, France 
e Inserm/unité 1018, 94800 Villejuif, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Cette étude vise à estimer une prévalence de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) traitée et les coûts associés par degré de sévérité.

Méthode

Elle a été conduite sur les données 2011 de l’échantillon généraliste de bénéficiaires (EGB). Cet échantillon représente 1/97e des bénéficiaires des principaux régimes d’assurance maladie obligatoire. Les cas et leur sévérité ont été identifiés à partir d’algorithmes originaux. Les coûts ont été établis dans une perspective collective.

Résultats

Le taux de prévalence minimale de la BPCO traitée a été estimé à 3,8 % dans la population âgée de 40ans et plus, et 1,9 % tous âges confondus. La population (58,2 % d’hommes) avait 68,8±12,7ans d’âge moyen. Au total, 6,2 % des patients ont eu des consommations de soins évocatrices d’un stade très sévère, 8,1 %, 13,8 % et 71,9 % d’un stade sévère, modéré ou peu sévère. Sur une année, 28,8 % ont consulté un pneumologue, 5,0 % ont été hospitalisés (≥24h) pour BPCO et 6,7 % sont décédés. En moyenne, les patients ont eu 1,7±1,5 exacerbations/an et seulement 61,4 % ont reçu un traitement médicamenteux spécifique. La consommation annuelle moyenne de soins d’un patient a été estimée à 9382€ dont 5516€ attribuable à la BPCO.

Conclusion

Cette étude utilisant des bases de données médico-administratives confirme l’importance du fardeau épidémiologique et économique de la BPCO en France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To estimate the prevalence of treated chronic obstructive pulmonary disease (COPD) and its associated costs by stage of severity.

Methods

The study was conducted on the 2011 data of the french general beneficiary sample database (EGB). EGB is a 1/97th sample of the whole population of the beneficiaries of the main compulsory national health insurances. COPD cases and the level of severity of the disease have been identified using new algorithms established from the available parameters in EGB. Costs were estimated using a collective perspective.

Results

The minimal prevalence of treated COPD was estimated at 3.8% in patients of 40 years and older and 1.9% regardless of the age of individuals. This population was predominantly male (58.2%) with a mean age of 68.8 years (±12.7). A total of 6.2% of patients had a health-care utilization suggestive of a very severe stage of COPD and 8.1%, 13.8% and 71.9% suggestive of severe, moderate and mild stages respectively. Over one year, 28.8% of patients visited a specialist respiratory physician, 5.0% were hospitalized (≥24h) for COPD and 6.7% died. Patients experienced an average of 1.7 (±1.5) exacerbations per year and only 61.4% received specific pharmacological treatment for COPD during the year. The average yearly health-care cost of a patient with COPD was estimated at €9382, with €5342 directly related to COPD.

Conclusion

This study based on medico-administrative databases confirms the high epidemiological and economic burden of COPD in France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive, Index de sévérité de la maladie, France, Coûts des soins, Base de données

Keywords : Chronic obstructive pulmonary disease, Severity of illness Index, France, Health-care costs, Database


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 7

P. 682-691 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation critique des chambres d’inhalation commercialisées en France
  • E. Gachelin, L. Vecellio, J.-C. Dubus, GAT (Groupe aérosolthérapie de la Société de pneumologie de langue française) et la SP2A (Société pédiatrique de pneumologie et d’allergologie)
| Article suivant Article suivant
  • Asthme, pollutions intérieure et extérieure : étude pilote chez des adolescents libanais scolarisés
  • P. Salameh, C. Karaki, S. Awada, S. Rachidi, A. Al Hajje, W. Bawab, N. Saleh, M. Waked

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;