S'abonner

Maladie des moules bronchiques compliquée de pleurésie purulente : à propos d’un cas - 12/11/18

A case report of an adult with bronchial mould infection complicated by purulent pleurisy

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.02.013 
FBR. Mbaye
 Université Cheikh Anta Diop, faculté de médecine service de pneumologie de Fann, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant. Sicap Amitié 3 annexe 4624, BP 10246, Dakar Liberté, Sénégal.Sicap Amitié 3 annexe 4624BP 10246Dakar LibertéSénégal
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 12 novembre 2018

Résumé

Introduction

La maladie des moules bronchiques est une pathologie rare, rencontrée à tout âge, avec une prédilection chez l‘enfant. Le diagnostic est parfois facile et repose sur la mise en évidence d’expectorations solides et ramifiées. Cependant, la recherche étiologique n’est pas chose aisée et n’aboutit pas souvent à un diagnostic.

Observation

Nous rapportons le cas d’un patient de 24 ans, aux antécédents de tuberculose pulmonaire en janvier 2016, qui présente des expectorations chroniques persistantes solides et ramifiées depuis 2015. La fibroscopie bronchique retrouve des sécrétions épaisses moulant les bronches. L’examen anatomopathologique des moules montre un tissu fibreux lâche avec des cellules inflammatoires à prédominance lymphoplasmocytaires et histiocytaires. Les investigations réalisées sur la plèvre n’ont pas permis de faire la preuve du diagnostic étiologique. Le diagnostic de la maladie des moules bronchiques d’origine tuberculeuse compliquée d’une pleurésie est retenu. L’évolution sous corticothérapie est marquée par une régression complète des moules à un mois et demi de traitement.

Conclusion

La présence d’expectorations solides et ramifiées doit faire penser à la maladie des moules bronchiques et inciter à réaliser une fibroscopie bronchique à visée diagnostique et thérapeutique. La prise en charge doit être précoce pour éviter des complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Bronchial mould infection or plastic bronchitis is a rare condition, encountered at any age, but with a predilection for childhood. The clinical diagnosis is made easy by the demonstration of solid, branched expectorations. However, the aetiology is not easy to determine and investigation does not often lead to a pathological diagnosis.

Case report

We report the case of a 24 year-old patient, with a history of pulmonary tuberculosis in January 2016, who had had chronic, persistent, solid and branched expectorations since January 2015. Fibreoptic bronchoscopy revealed thick white secretions plugging the bronchi. Pathological examination of the bronchial plugs showed fibrous tissue infiltrated with predominantly lymphoplasmocytic and histiocytic inflammatory cells. Investigations carried out on the pleura did not establish the aetiological diagnosis. The diagnosis of bronchial mould disease of tuberculous origin complicated by pleurisy was established. Corticosteroid therapy led to a complete regression of the moulds within six weeks.

Conclusion

The presence of solid and branched sputum should suggest fungal bronchitis and is an indication for bronchoscopy for diagnostic and therapeutic purposes. Early management is important to avoid complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Moule bronchique, Anatomopathologie, Tuberculose pulmonaire

Keywords : Bronchial mould, Histopathology, Pulmonary tuberculosis


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;