S'abonner

Les nouvelles équations de référence du Global Lung Function Initiative (GLI) pour les explorations fonctionnelles respiratoires - 19/11/18

The new reference equations of the Global Lung function Initiative (GLI) for pulmonary function tests

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.08.021 
A. Guillien a, Th. Soumagne b, J. Regnard b, B. Degano c,

Groupe Fonction de la SPLF

a Institute for Advanced Biosciences (IAB), Inserm U1209/CNRS UMR 5309, 38700 La Tronche, France 
b Service de pneumologie et explorations fonctionnelles, CHRU, 25030 Besançon cedex, France 
c Service hospitalier universitaire pneumologie physiologie, pôle thorax et vaisseaux, CHU Grenoble Alpes, 38043 Grenoble cedex 9, France 

Auteur correspondant. EA 3920, physiologie et explorations fonctionnelles, CHRU Jean-Minjoz, boulevard Fleming, 25030 Besançon cedex, France.EA 3920, physiologie et explorations fonctionnelles, CHRU Jean-Minjozboulevard FlemingBesançon cedex25030France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 19 novembre 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Jusqu’à un passé récent, les équations de référence disponibles pour les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) ont eu plusieurs points faibles : elles ont souvent été établies à partir d’échantillons assez faibles de sujets normaux ; elles ont utilisé des modèles mathématiques qui sont peu performants pour décrire l’évolution des grandeurs d’EFR en fonction de l’âge ; il existait des équations différentes pour les enfants/adolescents et pour les adultes ; l’expression des résultats, bien souvent en pourcentage de la valeur prédite, renseignait mal sur la signification statistique de la différence pouvant exister entre une valeur mesurée et sa valeur de référence. Le Global Lung Initiative (GLI) a souhaité établir de nouvelles équations de références pour les EFR qui n’aient pas ces inconvénients. Le GLI a utilisé un modèle statistique ne préjugeant pas a priori de l’évolution des grandeurs d’EFR en fonction de l’âge (ces modèles permettant donc de décrire de façon très précise les grandeurs mesurées) qu’il a appliqué à de grandes populations de référence représentatives des populations contemporaines, permettant d’individualiser des groupes ethniques homogènes et portant sur un vaste éventail d’âge. Pour une grandeur d’EFR donnée, l’équation est la même quel que soit l’âge (pas de discontinuité lors du passage à l’âge adulte). Les équations du GLI permettent de définir une valeur de référence, une valeur seuil (limite inférieure ou limite supérieure de la normale) et un z-score qui tiennent compte de l’âge, du sexe, de la taille et, pour certaines grandeurs d’EFR, de l’ethnie. Des équations de référence du GLI ont été établies en 2012 pour la spirométrie, en 2017 pour le transfert du CO et le seront pour les volumes pulmonaires. D’ores et déjà, la problématique de la représentativité des groupes ethniques qui n’ont pas été pris en compte par le GLI et des sujets aux valeurs extrêmes d’âge et de taille est posée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Until recently, the reference equations available for pulmonary function tests (PFTs) have had several weaknesses: they have often been based on relatively weak samples of normal subjects; they used mathematical models that are not very efficient in describing the evolution of PFTs over age; there were different equations for children/adolescents and for adults; the expression of the results solely as a percentage of the predicted value did not provide a good indication of the statistical significance of any difference that may exist between a measured value and its reference value. The Global Lung Initiative (GLI) aimed to establish new reference equations for PFTs that do not have these disadvantages. Based on large, representative, reference populations and allowing individualization of homogeneous ethnic groups over a wide age range, the GLI uses a statistical model that does not have any a priori hypothesis regarding the evolution of PFTs as a function of age (these models therefore make it possible to describe, in a very precise manner, the PFTs over all age ranges). For a given PFT, the equation is the same regardless of age (no discontinuity on transition to adulthood). The GLI equations are used to define a reference value, a threshold value (lower limit of the normal) and a z-score that take into account age, sex, size and, for some PFTs, ethnicity. The reference equations of the GLI were established in 2012 for spirometry, in 2017 for the TLCO and will soon be established for lung volumes. Already the representation of ethnic groups not identified by the GLI and of subjects with extreme values of age and size is being questioned.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Explorations fonctionnelles respiratoires, Valeurs théoriques, Limite inférieure à la normale, Z-score

Keywords : Pulmonary function tests, Theoretical values, Lower limit of normal, Z-score


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;