S'abonner

Pneumopathie d’hypersensibilité à mycobactéries atypiques se compliquant d’un abcès à Mycobacterium intracellulare - 19/12/18

Hypersensitivity pneumonitis and abscess reaction to nontuberculous mycobacteria acquired form jacuzzi aerosol

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.10.670 
C. Balavoine a, , P. Lanotte b, c, M. Campana a, M. Ghanem a, S. Marchand-Adam d
a Service de pneumologie, centre hospitalier universitaire de Tours, 37000 Tours, France 
b Équipe « bactéries et risque materno-foetal », UMR1282 infectiologie et santé publique, université François Rabelais, Inra, 37000 Tours, France 
c Service de bactériologie-virologie-hygiène, centre hospitalier universitaire de Tours, 37000 Tours, France 
d Université François Rabelais, Inserm U1100, faculté de médecine de Tours, 37000 Tours, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 19 décembre 2018

Résumé

Introduction

Le complexe Mycobacterium avium (MAC) peut donner plusieurs tableaux radiocliniques allant d’une infection invasive à une pneumopathie d’hypersensibilité (PHS) secondaire à des inhalations répétées d’antigènes. Le diagnostic de PHS repose sur un faisceau d’arguments cliniques, radiologiques, biologiques et microbiologiques.

Observation

Nous rapportons le cas d’un homme de 61 ans qui a développé une PHS à mycobactéries atypiques secondaire à l’utilisation répétée d’un spa personnel, compliquée d’une insuffisance respiratoire chronique, dont le diagnostic a été fortement orienté par l’analyse environnementale. Le traitement immunosuppresseur par corticoïdes et méthotrexate a permis une amélioration modérée mais a aussi probablement favorisé l’apparition d’un abcès à Mycobacterium intracellulare. Malgré un traitement antibiotique bien conduit pendant douze mois, l’évolution fut défavorable avec récidive de l’infection à M. intracellulare trois mois après l’arrêt de celui-ci, puis décès du patient.

Conclusion

La PHS à mycobactéries doit être suspectée chez les patients disposant d’un spa. En l’absence de documentation microbiologique, l’analyse environnementale peut orienter le diagnostic. L’évolution défavorable des PHS n’est pas habituelle, le pronostic dépend du degré de fibrose sous-jacent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Mycobacterium avium complex can be responsible for a number of different radio-clinical presentations, ranging from invasive infections to hypersensitivity pneumonitis due to repeated inhalation of antigens. The diagnosis of hypersensitivity pneumonitis is clinical, radiological, biological and microbiological.

Case report

A 61-year-old male developed a hypersensitivity pneumonitis reaction to non-tuberculous mycobacteria, following the repeated use of his own spa, which later evolved into chronic respiratory failure. The diagnosis was made via an environmental analysis. Immunosuppressive treatment comprising corticosteroids and methotrexate led to moderate improvement, but may also have been responsible for the development of a M. intracellulare abscess. Despite 12 months of well-conducted antibiotic treatment, the evolution was unfavourable, with a relapse of a M. intracellulare infection three months after the end of treatment, followed by the patient's death.

Conclusion

Hypersensitivity pneumonitis reaction to non-tuberculous mycobacteria should be considered in patients who have their own spa. In the absence of microbiological identification, environmental analysis may guide the diagnosis. A fatal evolution of PHS is infrequent but prognosis may depend on the degree of associated fibrosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumopathie d’hypersensibilité, Mycobactérie non tuberculeuse, Mycobacterium avium complex, Mycobacterium intracellulare, Maladie des jacuzzis

Keywords : Hypersensitivity Pneumonitis, Non-tuberculous mycobacterium, Mycobacterium avium complex, Mycobacterium intracellulare, Hot tub lung


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;