S'abonner

Traitement oncologique dans les derniers mois de vie - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.242 
R. Khemakhem , N. Moussa, R. Gargouri, N. Bahloul, W. Feki, A. Kotti, H. Ayadi, S. Msaaed, I. Yangui, S. Kammoun
 Service de pneumologie et d’allergologie, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

De nombreux éléments doivent être pris en compte dans la décision clinique en faveur ou non d’un traitement oncologique pour un cancer broncho-pulmonaire (CBP) avancé. L’objectif de notre travail est d’évaluer la prise en charge thérapeutique des patients avec cancer broncho-pulmonaire dans la dernière période de leur vie.

Méthodes

Étude rétrospective menée au sein de l’unité d’oncologie thoracique du service de pneumologie du CHU Hédi-Chaker de Sfax sur dossiers incluant 61 patients atteints d’un CBP suivis et ayant reçu une chimiothérapie dans les 3 mois précédent leurs décès.

Résultats

Il s’agissait de 61 sujets, 95,1 % d’hommes, l’âge moyen a été de 60,14±11 ans. Le type histologique le plus fréquent était l’adénocarcinome (56,9 %). Des localisations secondaires ont été retrouvées dans 59,7 % des cas. La tumeur a été classée stade IV dans 61,7 % des cas. La majorité des patients avaient un PS<2 (performance status) lors du diagnostic (91,8 %). Respectivement, 77 %, 19,7 % et 3,3 % des patients avaient reçu une ligne, deux lignes et 3 lignes de CT. Une RT a été associée dans la moitié des cas. Les complications les plus fréquentes étaient la pneumopathie infectieuse (22,4 %), l’anémie (20,7 %) et la neutropénie (19 %). La moitié des patients (50,8 %) étaient décédés dans le mois suivant le dernier cycle de CT. Dix pour cent des patients (10 %) étaient décédés dans les 14jours après le dernier cycle de CT et 1,7 % étaient décédés au cours de la dernière semaine du dernier cycle de CT. Le délai moyen entre le dernier cycle de CT et le décès était de 34,35jours.

Conclusion

La décision d’arrêt de soins actifs doit être partagée entre équipe soignante, le patient et sa famille en tenant compte de l’âge, du statut de performance, du type histologique et de la progression tumorale, afin d’améliorer la prise en charge de ces patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A116 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CheckMate 227 : nivolumab (nivo) + ipilimumab (ipi) versus doublet de chimiothérapie à base de sels de platine (chimio) en traitement de première ligne (1L) du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avancé avec une charge mutationnelle tumorale (Tumor Mutational Burden, TMB) élevée
  • C. Audigier-Valette, M. Reck, M.D. Hellmann, L. Paz-Ares, S.S. Ramalingam, J. Brahmer, P. Bhagavatheeswaran, F. Nathan, H. Borghaei, K.J. O’byrne
| Article suivant Article suivant
  • Analyse des délais de prise en charge en hôpital de jour des néoplasies thoraciques : à propos de 52 cas
  • W. Bourekoua, L. Laouar, K. Fezaa, N. Adimi, M.T. Makhloufi, S. Taright

Déjà abonné à cette revue ?

;