S'abonner

La mesure des résistances pulmonaires par interruption du débit peut-elle remplacer la spirométrie chez les enfants tunisiens d’âge préscolaire à scolaire ? (Résultats préliminaires) - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.267 
R. Kammoun , K. Kchaou, H. Trabelsi, L. Triki, A. Haddar, D. Masmoudi, H. Zouari, I. Kammoun, K. Masmoudi
 Service de physiologie et exploration fonctionnelle, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La spirométrie ou la courbe débit volume est l’examen standard dans le diagnostic positif des pathologies pulmonaires chroniques. Cependant, sa réalisation en milieu pédiatrique, est souvent limitée par le manque de coopération et d’effort chez les enfants. La mesure des résistances pulmonaires par interruption de débit (Rint) a prouvé, selon la littérature sa faisabilité et sa fiabilité chez des enfants d’âge préscolaire à scolaire dans nombreuses populations. Notre but est d’évaluer la faisabilité de la spirométrie et celle des (Rint) chez des enfants tunisiens sains âgés entre 3 et 8 ans.

Méthodes

Nous avons procédé à une étude transversale qui s’est étalée sur 1 mois incluant des enfants sains âgés entre 3 et 8 ans. Trois jardins d’enfant et une garderie scolaire, situés dans la région de SFAX « Sud de la Tunisie », ont participé à cette étude. Uniquement les enfants indemnes de toute symptomatologie respiratoire ont été inclus. Une spirométrie et une mesure des résistances par interruption du débit par méthode expiratoire (Rint) ont été réalisées.

Résultats

Notre population a été composée de 50 enfants dont 30 étaient des garçons. L’âge moyen a été de 5,97±1,45 ans. La faisabilité des (Rint) a été supérieure que celle de la spirométrie respectivement de 98 % contre 40 % des enfants. 85 % des enfants d’âge supérieur ou égale à six ans, ont réussi à obtenir une spirométrie acceptable contre 15 % chez les enfants âgés moins de six ans (p<0,05). Une corrélation significative entre la valeur mesurée de (Rint) et le volume expiratoire à la première seconde a été objectivé (r=−0,525, p<0,05).

Conclusion

La spirométrie semble de réalisation très difficile en milieu pédiatrique, précisément chez les enfants d’âge inférieur à six ans. Le recours à la mesure des résistances pulmonaires par interruption de débit, peut être considérée comme alternative chez les enfants tunisiens. Des études plus larges sur des enfants porteurs de pathologie respiratoire chronique sont souhaitables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A127-A128 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelles équations de référence doit-on choisir pour l’interprétation des résistances pulmonaires par interruption du débit chez les enfants tunisiens (3 à 8 ans) ?
  • R. Kammoun, K. Kchaou, A. Haddar, D. Masmoudi, L. Triki, H. Trabelsi, H. Zouari, I. Kammoun, K. Masmoudi
| Article suivant Article suivant
  • Un gaz du sang en air ambiant peut-il prédire le résultat d’un test d’hyperoxie pour la recherche d’un shunt droit–gauche ?
  • C. Simon, V. Margelidon-Cozzolino, S. Turquier, V. Cottin, J.F. Mornex, J.C. Glerant

Déjà abonné à cette revue ?

;