S'abonner

Évaluation de l’observance et de l’acceptation du traitement du syndrome d’apnées du sommeil par PPC chez le patient âgé cohorte S.AGES - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.031 
F. Martin 1, , F. Gagnadoux 2, F. Onen 3, H. Onen 4, M. Levaillant 5
1 Unité du sommeil, Gouvieux, France 
2 CHU Angers pneumologie, Angers, France 
3 CHU Bichat gériatrie, Paris, France 
4 Hopital Édouard Herriot Gériatrie, Lyon, France 
5 Institut de recherche en santé respiratoire des Pays de Loire, Angers, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’objectif est de déterminer les facteurs prédictifs d’observance et d’acceptation du traitement en comparant une cohorte de sujet âgés (S.AGES) et d’adultes jeunes (Pays de la Loire).

Méthodes

Étude descriptive, prospective, multicentrique de cohorte entre janvier 2014 et juillet 2017, d’une population de nouveaux patients âgés de 70 ans et plus ayant consulté pour somnolence diurne excessive et/ou ronflements dans des centres de gériatrie ou de pneumologie. Diagnostic de SAHOS confirmé par une polysomnographie ou une polygraphie ventilatoire. Une PPC a été prescrite si l’index d’apnée-hypopnée (IAH) était supérieur ou égal à 30 par heure de sommeil. Suivi des patients : consultation à un mois, trois mois, puis tous les six mois avec un rapport d’observance de la PPC et une évaluation de l’efficacité de celle-ci.

Résultats Au total, 805 patients âgés ont été inclus (moyenne 80,6 ans), 513 étaient atteints de SAOS, 385 ont été traités par PPC ; 198 patients âgés sous traitement par PPC ont pu être suivis plus de 5 mois et étudiés. Sont rapportées :–les caractéristiques sociodémographiques et cliniques des populations âgées et jeunes, les apnéiques, les appareillés par PPC, avec comparaisons intragroupe, comparaison entre observants et non-observants, et intergroupes avec les sujets jeunes. Les pourcentages des comorbidités cardiovasculaires sont plus importants chez les sujets âgés (p<0,0001) tels que l’HTA (64 vs 40), l’infarctus ou angor (18 vs 7), l’insuffisance cardiaque (18 vs 4) et la fibrillation atriale (18 vs 3).–L’évolution des caractéristiques cliniques gériatriques sous PPC des sujets âgés appareillés et non désappareillés après 5 mois de traitement au moins, avec comparaisons âgés et jeunes. Les 198 patients âgés traités par PPC suivis 5 mois au moins, présentent une amélioration significative de la somnolence (scores Epworth et ODSI), de la cognition (MMSE) et de la qualité de vie (SF36).

Conclusion

Les profils sociodémographiques et médicaux des patients âgés observant et des patients plus jeunes sont significativement différents. En termes d’efficacité clinique, chez le sujet âgé apnéique des critères gériatriques méritent une attention particulière telle que l’amélioration de la somnolence au questionnaire ODSI, de la cognition mesurée par le MMSE et de la qualité de vie (SF36).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A14-A15 - janvier 2019 Re