S'abonner

Quelle place en 2019 pour la Ventilation Auto-Asservie en France ? Résultats de l’étude en vie réelle multicentrique OTRLASV - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.036 
D. Jaffuel 1, , C. Philippe 2, C. Rabec 3, J.P. Mallet 1, M. Georges 3, S. Redolfi 2, A. Palot 4, C. Suehs 1, E. Nogue 1, N. Molinari 1, A. Bourdin 1
1 CHU de Montpellier, Montpellier, France 
2 AP–HP Hôpital universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
3 CHU de Dijon, Dijon, France 
4 AP–HM Hôpital Nord, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Peu de données sur l’usage de la Ventilation Auto-Asservie (VAA) en vie réelle existent. Dans ce contexte post SERVE-HF, les cliniciens sont dans l’attente de nouvelles données. Le but de cette étude est de décrire les caractéristiques cliniques des patients traités actuellement en conditions de vie réelle par VAA.

Méthodes

L’étude OTRLASV (NCT02429986) est une étude prospective observationnelle multicentrique concernant des patients traités par VAA depuis au moins 1 an. Les données sont collectées consécutivement lors des consultations annuelles imposées pour le renouvellement de la prise en charge de la VAA, chacun des 5 centres restant ouvert 14 mois (1ère inclusion en mars 2015 pour le premier centre, dernière inclusion en décembre 2016 pour le dernier centre, 11 patients de phénotype SERVE-HF sont exclus).

Résultats

Au total, 177 patients sont inclus dans l’analyse finale (87,57 % d’hommes avec une médiane (IQ 25–75) d’âge de 71 (65–77) ans, une durée de traitement par VAA de 2,88 (1,76–4,96) années, une utilisation de la VAA de 6,52 (5,1–7,6) heures/jour, 54,8 % des patients ayant été préalablement traités par CPAP). La médiane de score d’Epworth est passée de 10 (6–13,5) à 6 (3–9) sous VAA (p<0,001), l’index d’apnée hypopnée passant de 50 (38–62)/heure à un index résiduel machine de 1,9 (0,7–3,8)/heure (p<0,001). La comorbidité associée est cardiologique dans 75 % des cas (FEVG>45 % dans 92,6 % des cas), neurologique dans 12,4 % des cas, rénale dans 4,5 % des cas, 3,4 % des patients consomment des opiacés (14,12 % avec deux comorbidités). Au total, 13,5 % des patients présentaient une forme centrale idiopathique. Seulement 6,21 % des patients sont hospitalisés pour raison cardiologique l’année précédant leur inclusion. Le délai entre la dernière consultation cardiologique et l’inclusion dans l’étude est de 183 (70–365) jours, 97,97 % des patients ont bénéficié d’une échocardiographie avec un délai de 263 (116–529) jours avant inclusion dans l’étude. Dans les 6 derniers mois précédant l’inclusion, 31 % des patients ont bénéficié d’une polygraphie (PV) ou d’une oxymétrie (oxy) ayant conduit à une modification des réglages (9 patients) ou de l’interface (7 patients). Ce suivi cardiologique ou PV/oxy ne dépendant pas de la date de mise en place de la VAA, il est peu probable qu’il ait pu être influencé par les résultats de l’étude SERVE-HF.

Conclusion

En conditions de vie réelle, à la différence des derniers essais randomisés publiés, la VAA est associée à une très bonne observance et un suivi PV/oxy fréquent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A17 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la VNI préopératoire en chirurgie thoracique carcinologique, étude randomisée contrôlée PREOVNI-GFPC 12,01
  • N. Paleiron, F. Grassin, C. Lancelin, C. Tromeur, J. Margery, H. Berard, A. Cuvelier, T. Egenod, F. Vinas, F. Gagnadoux, N. Venissac, C. Donzel-Raynaud, M. Kerjouan, L. Falchero, J. Le Treut, O. Tiffet, I. Pichon, A. Dion, C. Leroyer, R. Descourt, F. Couturaud
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation et impact d’une réflexion anticipée sur l’intensité des soins chez des patients hospitalisés en oncologie thoracique : une étude prospective
  • N. Denis, J.F. Timsit, M. Giaj Levra, L. Sakhri, M. Duruisseaux, C. Schwebel, J. Pinsolle, L. Ferrer, D. Moro Sibilot, A.C. Toffart

Déjà abonné à cette revue ?

;