S'abonner

Epidémiologie de l’asthme de l’adolescent en milieu scolaire de la ville de Bouaké - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.111 
A. Kone , M.O.B. Koffi, E. Djegbeton, B.J.M. Ahui, V.C. Brou-Gode, A. Ngom, K. Horo, B.A. Kouassi, N. Koffi, E. Aka-Danguy
 Service de pneumologie, Abidjan, Côte d’ivoire 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’asthme est la maladie allergique la plus fréquente de l’enfant. Sa prévalence varie considérablement dans le monde et continue à progresser dans les pays en voie de développement. Les données ivoiriennes étant anciennes, nous avons utilisé l’étude International Study of Asthma and Allergies in childwood (ISAAC) qui a été développée en réponse à l’augmentation rapide de la prévalence des maladies allergiques en vue d’actualiser nos bases de données. Le but du travail est de donner les aspects cliniques et épidémiologiques actuels de la maladie asthmatique dans la population adulte jeune du second cycle de la ville de Bouaké.

Méthodes

Étude transversale descriptive pour laquelle nous avons eu recours au questionnaire écrit de l’étude ISAAC avec un échantillon de 1116 adolescents répartis dans 7 établissements de l’enseignement secondaire de la ville de Bouaké.

Résultats

Il ressort au terme de notre étude que l’asthme a une prévalence de 11,3 %. Nous avons retrouvé une prévalence plus élevée dans les couches sociales favorisées avec une différence statistique [1]. Un lien entre sifflement thoracique, rhinite allergique, eczéma au cours des 12 derniers mois et l’asthme a été retrouvé. Des facteurs aggravants tels que le changement de temps (62,5 %), le rhume ou la grippe (60,5 %), les odeurs fortes (59,4 %), la poussière (51,1 %) et l’eczéma (32,4 %) ont été retrouvés [2].

Conclusion

Globalement, les prévalences de l’asthme et des symptômes évocateurs d’asthme sont relativement élevés dans la région de Bouaké, nos chiffres comptent parmi les moyennes internationales. L’ensemble de ces constatations nous interpelle à nous intéresser davantage à la maladie asthmatique. Des études similaires devraient être fréquemment menées pour connaître la situation actuelle dans d’autres régions de la Côte d’Ivoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A59 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution de la prise en charge de l’asthme persistant en France : pour le meilleur ou pour le pire ?
  • M. Belhassen, M. Nolin, M. Ginoux, G. Devouassoux, E. Van Ganse
| Article suivant Article suivant
  • L’effet du mepolizumab sur le taux d’exacerbations chez les patients avec un asthme sévère éosinophilique en fonction du taux d’IgE, du statut atopique et le score RAST
  • F.C. Albers, D.J. Bratton, S. Yancey, E. Bradford, M.C. Liu, S. Hozawa, M. Humbert, A. Gruber

Déjà abonné à cette revue ?

;