S'abonner

SPOT : Score prédictif de Pneumothorax secondaires aux pOnction-biopsies Transthoraciques pulmonaires scanno-guidées. Étude rétrospective - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.150 
J. Hamam 1, , F. Grillet 2, A. Guillien 3, P. Manzoni 2, J. Behr 2, J.C. Dalphin 4
1 Service de pneumologie, CHRU Jean-Minjoz, Besançon, France 
2 Service de radiologie, CHRU Jean-Minjoz, Besançon, France 
3 Institute for Advanced Biosciences, La Tronche, France 
4 Service de pneumologie, CHRU Jean-Minjoz. UMR CNRS “Chrono environnement, Université de Franche-Comté”, Besançon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La principale complication des ponction-biopsies transthoraciques pulmonaires (PTP) est le pneumothorax (PNO). L’objectif principal de cette étude était d’identifier les facteurs de risque de PNO secondaires aux PTP, et d’en établir un score prédictif, afin de discriminer les patients pour lesquels une prise en charge ambulatoire serait possible.

Méthodes

Cette étude monocentrique (centre hospitalier universitaire de Besançon) a porté sur la période de novembre 2012 à mars 2017. Les patients ayant bénéficié d’une PTP ont été évalués rétrospectivement sur des facteurs cliniques et radiologiques liés au patient, à la lésion, et au geste, potentiellement liés à la survenue de PNO. Une régression logistique multivariée a permis d’identifier les facteurs de risques de survenue de PNO. Le coefficient de régression logistique de chaque facteur a ensuite permis de réaliser un score « SPOT ». L’étude SPOT a fait l’objet d’une déclaration à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) et à Clinical trials sous l’identifiant : NCT03488043.

Résultats

À partir de 498 patients analysés pour le score SPOT 1, les facteurs de risques de PNO identifiés étaient l’indice de masse corporelle30kg/m2 (odds-ratio ajusté (ORa)=4,48 [1,47–13,63]), la présence de BPCO (ORa=2,46 [1,18–5,13]), plusieurs passages à travers la plèvre (ORa=8,57 [2,08–35,28]), l’abord antérieur (ORa=6,81 [3,76–12,32]), l’absence de contact hémorragie-plèvre (ORa=2,96 [1,36–6,46]), et une lame d’épanchement aérique>10mm (ORa=5,66 [2,87–11,15]). Un score « SPOT 1 »<159 points était prédictif d’une probabilité de survenue de PNO<33 % (Fig. 1).

Conclusion

Le score SPOT 1 permet d’identifier les patients à faible risque de survenue de PNO pour lesquels il pourrait être proposé une prise en charge ambulatoire. Une étude prospective de validation est en cours, destinée à confirmer et préciser nos résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A78 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stratégie antibiotique dans les pleurésies purulentes en pédiatrie : recherche d’un consensus par méthode DELPHI
  • M.C. Leoni, F. Madhi, C. Jung, C. Delestrain, G. Mangiapan, R. Epaud
| Article suivant Article suivant
  • Traitement endoscopique des tumeurs carcinoïdes bronchiques, 22 ans d’expérience stéphanoise
  • A. Fedi, J.M. Vergnon

Déjà abonné à cette revue ?

;