S'abonner

Place des nouveaux antibiotiques dans le traitement de la pneumonie aiguë communautaire de l’adulte - 10/01/19

The role of new antibiotics in the treatment of acute adult community acquired pneumonia

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.04.010 
L. Bondeelle a, A. Bergeron a, b, M. Wolff c,
a Service de pneumologie, hôpital Saint-Louis, AP–HP, 75010 Paris, France 
b UMR 1153 CRESS, biostatistiques et épidémiologie clinique, université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, 75010 Paris, France 
c Service de réanimation médicale et des maladies infectieuses, université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, hôpital Bichat Claude-Bernard, AP–HP, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 10 janvier 2019

Résumé

Introduction

De nouveaux antibiotiques (la ceftaroline, le ceftobiprole, l’omadacycline, la solithromycine et la délafloxacine) ont récemment été développés ou sont en cours de développement. Leur place dans la prise en charge des pneumonies aiguës communautaires doit être précisée.

État des connaissances

Compte tenu du très faible rôle des bactéries multirésistantes au cours des pneumonies communautaires, les antibiotiques actuellement utilisés sont généralement suffisants. La plupart des études ont montré la non-infériorité des nouvelles molécules en termes d’efficacité clinique comparativement aux antibiotiques de référence ; ces molécules n’apportent pas de réel bénéfice en termes de spectre d’activité. Les nouvelles molécules à spectre large (cyclines, fluoroquinolones, nouveaux macrolides) sont de bonnes candidates pour une monothérapie et leur utilisation pourrait contribuer à réduire encore la durée de l’antibiothérapie. L’effet antitoxinique de la ceftaroline et anti-inflammatoire de la solithromycine sont des atouts par rapport aux molécules de référence.

Conclusion

L’apport des nouvelles molécules pour le traitement des pneumonies communautaires est actuellement limité. L’avenir dira si les propriétés de certaines d’entre elles permettront une simplification de l’antibiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Several new antibiotics (ceftaroline, ceftobiprole, omadacycline, solithromycine and delafloxacin) have recently been developed. Their place in the management of community acute pneumonia (CAP) needs to be clarified.

State of the art

Because multiresistant bacteria are infrequently involved in CAP, usual regimens using third generation cephalosporins, fluoroquinolones or macrolides, alone or in combination, are effective in the overwhelming majority of cases. Several studies have highlighted the non-inferiority of the new molecules regarding their clinical efficacy compared to usual regimens. The use of these new antibiotics could reduce the treatment duration of CAP and in some cases avoid combined therapy. These antibiotics do not offer real benefits in terms of spectrum of activity compared to the current recommended treatment. The anti-toxin effect of ceftaroline and the anti-inflammatory properties of solithromycin could potentially justify their prescription over molecules currently used.

Conclusion

Results are still pending regarding the efficacy and any possible advantages of these new molecules, and also the emergence of drug resistant bacteria. Although these drugs share some advantages, they should not be selected over antibiotics usually prescribed for the treatment of CAP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumonie aiguë communautaire, Antibiothérapie, Résistance aux antibiotiques, Infection respiratoire basse

Keywords : Community acquired pneumonia, Antibiotics, Antimicrobial resistance, Lower respiratory tract infection


Plan


 Cette mise au point a été rédigée à l’occasion de la communication de Michel Wolff lors des 4es Journées du Groupe pour la recherche et l’enseignement en pneumo-infectiologie (Grepi) de la Société de pneumologie de langue française.


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;