S'abonner

Le pneumocytome sclérosant : une tumeur rare et apparemment bénigne - 29/08/20

Sclerosing pneumocytoma: A rare and benign tumor

Doi : 10.1016/j.rmr.2020.08.003 
Y. Hassani a, S. Ramla b, c, A. Zouak a, N. Ahouansou a, G. Beltramo a, c, d, P.-B. Pages c, e, M. Georges a, c, P. Bonniaud a, c, d,
a Service de Pneumologie et Soins Intensifs Respiratoires, Centre de Référence Constitutif des maladies Pulmonaires rares de l’Adulte de Dijon, réseau OrphaLung, Filère RespiFil, Centre Hospitalier Universitaire de Bourgogne, Dijon, France 
b Service d’Anatomo-pathologie, Centre Hospitalier Universitaire de Bourgogne, Dijon, France 
c Université de Bourgogne Franche-Comté, Faculté de médecine, Dijon, France 
d Inserm U123-1, Dijon, France 
e Service de chirurgie cardiovasculaire et thoracique, Centre Hospitalier Universitaire de Bourgogne, Dijon, France 

Auteur correspondant. Service de Pneumologie et soins intensifs respiratoires, Centre Hospitalo-Universitaire, 14, rue Paul-Gaffarel, 21000 Dijon.Service de Pneumologie et soins intensifs respiratoires, Centre Hospitalo-Universitaire14, rue Paul-GaffarelDijon21000
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 29 August 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le pneumocytome sclérosant est une tumeur pulmonaire d’origine épithéliale, rare et bénigne. De découverte souvent fortuite, il touche habituellement la femme asiatique d’âge moyen et se présente sous la forme d’un nodule ou d’une masse souvent unique et périphérique. Histologiquement, il est composé d’au moins deux des quatre architectures suivantes - papillaire, sclérosante, hémangiomateuse et solide – ainsi que de deux types de cellules , rondes et cubiques.

Observations

Nous rapportons ici deux cas de pneumocytomes sclérosants multiples survenant chez deux hommes caucasiens d’âge moyen et en bon état général. Le premier, de découverte fortuite, a une architecture histologique majoritairement sclérosante et solide. Le second, découvert lors d’un bilan de dyspnée, a une architecture sclérosante et papillaire. Une résection atypique a été réalisée chez les deux patients, permettant le diagnostic. Il n’y a pas eu d’évolution des autres nodules après trois années de suivi.

Conclusion

Le pneumocytome sclérosant est une tumeur bénigne d’évolution lente et de bon pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Sclerosing pneumocytoma is a benign and rare lung tumor affecting epithelial cells. In most cases, patients are asymptomatic and the diagnosis is made on an X ray or a CT scan performed for other enquiry. Sex ratio favors women. Epidemiological studies report that middle-aged Asian women are more frequently affected. Radiological investigations find a solitary nodule or a mass with peripheric localization. When performed, histological analysis shows a tumor composed of at least two of the four following architectures: papillary, sclerosing, hemangiomatous and solid, with two types of cells that can be round or cubic cells.

Cases report

We report two cases of multiple sclerosing pneumocytoma in two caucasien men. The first patient was asymptomatic, the second complain from moderate dyspnea. A wedge resection was performed in both, allowing diagnosis. Anatomopathology revealed respectively a predominant sclerosing and solid architecture and a sclerosing and papillary architecture. There was no progression of the other concomitant nodules after three years follow-up.

Conclusion

Pneumocytoma is a benign, slow-growing tumor with good prognosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumocytome sclérosant, Hémangiome sclérosant, Tumeur bénigne, Nodules pulmonaires, Tumeur rare

Keywords : Sclerosing pneumocytoma, Sclerosing hemangioma, Benign tumor, Lung nodules, Rare tumor


Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;