S'abonner

Adénopathie et carcinome mammaire : c’est dans les détails que se cache la pneumopathie d’hypersensibilité ! - 02/09/20

Adenopathy and mammary carcinoma: It is sometimes in the details that one encounters hypersensitivity pneumonitis!

Doi : 10.1016/j.rmr.2020.07.004 
M. Plion , J.-C. Dalphin, T. Soumagne
 Service de pneumologie, oncologie thoracique et allergologie respiratoire, CHU de Besançon, 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon cedex, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 02 September 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

La pneumopathie d’hypersensibilité (PHS) est une pneumopathie interstitielle diffuse liée à une réaction immunitaire d’hypersensibilité dont le mécanisme physiopathologique reste mal connu. Son diagnostic peut être difficile, notamment si la présentation est atypique ou si l’antigène causal n’est pas identifié et demande un interrogatoire minutieux.

Observation

Nous rapportons le cas d’une femme de 75 ans présentant une adénopathie intramammaire dans le cadre d’un carcinome mammaire. L’analyse anatomopathologique de l’adénopathie révèle un granulome épithélioïde et gigantocellulaire sans nécrose caséeuse. La présentation clinique, fonctionnelle, radiologique et microbiologique est en faveur d’une pneumopathie d’hypersensibilité du jacuzzi associée à une atteinte granulomateuse ganglionnaire extrapulmonaire. L’évolution est favorable avec une régression des lésions après éviction antigénique.

Conclusion

L’existence d’une atteinte granulomateuse extrapulmonaire est rare dans la PHS, suggérant une atteinte inflammatoire systémique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Hypersensitivity pneumonitis (HP) is an interstitial lung disease due to an immunological reaction to exposure, by inhalation, to a large variety of antigens. The patho-physiological mechanism remains poorly understood. The diagnosis can be challenging and requires a detailed medical history taking especially when the clinical presentation is atypical or when the causal agent remains unknown.

Case report

We report the case of a 75-year-old woman with a history of mammary carcinoma who presented with recently identified intramammary adenopathy. Biopsy of the adenopathy revealed non-necrotising, giant cell epithelioid granuloma. A diagnosis of hot tub lung with extra-pulmonary granulomatous lymph node involvement was made based on the clinical, functional, radiological and microbiological investigations. The evolution was favorable following antigen avoidance.

Conclusion

Extrapulmonary lymph node involvement is rare in HP, suggesting a systemic inflammatory involvement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumopathie d’hypersensibilité du jacuzzi, Pneumopathie d’hypersensibilité, Granulome, Adénopathie

Keywords : Hot tub lung, Hypersensitivity pneumonitis, Granuloma, Adenopathy


Plan


© 2020  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;