S'abonner

Sevrage tabagique et dépistage du cancer du poumon - 29/10/20

Smoking cessation and lung cancer screening

Doi : 10.1016/j.rmr.2020.09.005 
G. Peiffer a, , M. Underner b, J. Perriot c, A.-M. Ruppert d, A. Tiotiu e
a Service de pneumologie, CHR de Metz-Thionville, 1, allée du Château, 57085 Metz, France 
b Unité de recherche clinique, centre hospitalier Henri-Laborit, université de Poitiers, 86021 Poitiers, France 
c CLAT 63, dispensaire Emile-Roux, centre de tabacologie, 63100 Clermont-Ferrand, France 
d Unité de tabacologie, service de pneumologie, hôpital Tenon, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 
e Département de pneumologie, CHRU de Nancy, rue du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 29 October 2020
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Plusieurs études ont démontré que le dépistage du cancer du poumon (CP), par scanner thoracique faiblement dosé, dans une population ciblée de fumeurs et d’ex-fumeurs, réduisait la mortalité globale et spécifique par CP. Cette stratégie de dépistage n’est actuellement pas retenue en France par la Haute Autorité de santé. L’arrêt du tabac est la mesure qui a l’impact le plus important pour réduire la mortalité par CP. Ce bénéfice serait maximal si le sevrage tabagique complet et le dépistage précoce par scanner thoracique étaient associés. Toutefois, les données actuelles pour guider les cliniciens dans le choix des interventions de sevrage dans ce contexte spécifique sont limitées du fait du nombre restreint d’études randomisées. La meilleure approche du sevrage tabagique lors du dépistage du CP doit être clarifiée par de nouvelles études comparant les stratégies de motivation, le moment idéal pour proposer l’arrêt du tabac et les thérapies les plus efficaces.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Several studies have shown that lung cancer screening, using annual low-dose computed tomography (CT) scan in a targeted population of smokers and ex-smokers reduces overall and lung cancer specific mortality rates. This form of screening strategy is not currently established for use in France by the French High Authority for Health. Quitting smoking is the most important measure in reducing mortality from lung cancer. The maximum benefit in reducing mortality from lung cancer should be seen through an effective combination of smoking cessation intervention and chest CT screening to identify early, curable disease. However, current data to guide clinicians in the choice of smoking cessation interventions in this specific context are limited due to the small number of randomized studies that have been carried out. The optimal approach to smoking cessation during lung cancer screening needs to be clarified by new studies comparing different motivation strategies, establishing the ideal moment to propose stopping smoking and the most effective therapies to use.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du poumon, Dépistage, Sevrage tabagique, Stratégies d’aide à l’arrêt, Motivation à l’arrêt du tabac

Keywords : Lung cancer, Screening, Smoking cessation, Smoking cessation strategies, Smoking motivation


Plan


© 2020  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;