S'abonner

L’exposition à la fumée du bois : facteur de risque de carcinome bronchogénique chez la femme - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.343 
H. Anniche 1,  : Résidente, H. Benjelloun 2 : Professeur
1 CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 
2 Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le rôle de l’environnement domestique chez la femme en milieu rural, et essentiellement l’exposition à la fumée du bois a été reconnu par l’OMS comme facteur de risque du carcinome bronchogénique chez la femme.

Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective portant sur 55 patientes vivant en milieu rural, exposées à la fumée du bois, admises pour un carcinome bronchique primitif entre janvier 2015 et décembre 2019 au service des maladies respiratoires du CHU Ibn Rochd de Casablanca. Les patientes tabagiques ou exposées au tabagisme passif ont été exclues de cette étude.

Résultats

La moyenne d’âge était de 65 ans (41–88 ans), toutes les femmes habitaient en milieu rural et étaient exposées à la fumée du bois : cuisson au feu du bois dans tous les cas. L’exposition était quotidienne et régulière avec une durée moyenne de 34 ans. Le délai moyen de consultation était de 70jours. Alors que le délai moyen entre l’exposition et l’apparition des symptômes était de 14 ans. La symptomatologie était faite d’une dyspnée d’effort (82 %), d’un syndrome bronchique (75 %), d’une douleur thoracique (70 %) et d’hémoptysie (30 %). L’examen clinique était normal dans 53 % des cas. La tomodensitométrie a objectivé un processus médiastino-pulmonaire dans 90 % des cas, associé à une pleurésie dans 36 % des cas. La preuve histologique est obtenue par les biopsies bronchiques dans 29 cas, par la ponction biopsie transpariétale dans dix cas et par la ponction biopsie pleurale dans neuf cas. L’adénocarcinome représente le type histologique le plus fréquent dans 58 % des cas. Au total, la plupart des cas étaient classées stade IV. Soixante-dix-neuf pour cent des femmes ont bénéficié d’un traitement palliatif, une association radio-chimiothérapie était indiquée chez quatre patientes, une immunothérapie chez deux patientes, et six femmes sont décédées.

Conclusion

Nous insistons à travers cette étude sur la relation de cause à effet entre l’exposition à la fumée du bois et la survenue du carcinome bronchogénique chez les personnes exposées et notamment les femmes vivant en milieu rural.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 160-161 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de l’apprentissage par raisonnement clinique et par simulation en pneumologie
  • I. Touil, N. Keskes Boudawara, Y. Brahem, S. Bouchareb, J. Ayeb, J. Knani, L. Boussoffara
| Article suivant Article suivant
  • Impact du tabagisme actif chez le sujet asthmatique
  • N. Guediri, A. Ben Mansour, S. Ben Saad, R. Jebali, S. Essebaa, H. Daghfous, F. Tritar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?