S'abonner

Apport de l’apprentissage par raisonnement clinique et par simulation en pneumologie - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.342 
I. Touil , N. Keskes Boudawara, Y. Brahem, S. Bouchareb, J. Ayeb, J. Knani, L. Boussoffara
 Service de pneumo-allergologie, Mahdia, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le raisonnement clinique se situe au cœur de la pratique médicale et est à l’origine de l’adoption de nouvelles méthodes pédagogiques. Les séances d’apprentissage par raisonnement clinique (ARC) et de simulation ont été introduites dans le cursus pré-gradué des étudiants en médecine.

But

Évaluer l’efficacité des séances d’ARC et de simulation dans l’apprentissage en pneumologie.

Méthodes

Une étude prospective incluant les étudiants de deuxième cycle d’études médicales (DCEM1), ayant eu des séances d’ARC suivies par des séances de simulation haute-fidélité, au cours de leur stage hospitalier au service de pneumologie, hôpital Taher Sfar Mahdia. Les trois thèmes étudiés étaient : l’hémoptysie, la dyspnée et la douleur thoracique. Les étudiants étaient évalués au début et à la fin de la séance d’ARC et à la fin de celle de simulation, à l’aide du même questionnaire comportant 5 QROC et 5 QCM. La satisfaction avait été évaluée à la fin de chaque séance.

Résultats

Cette étude porte sur 46 étudiants. L’âge moyen de la population était de 21,06±0,62 ans avec une prédominance féminine 70,5 %. La comparaison de la moyenne des notes avant et après chaque séance d’ARC a révélé une amélioration statistiquement significative pour les thèmes : hémoptysie et dyspnée : 2,37±0,93 vs 3,48±1,09, avec p<10−3 et 4,36±1,24 vs 5,44±0,97, avec p<10−3 respectivement. La comparaison des notes du pré-test et du post-test réalisés à la fin de la séance de simulation a démontré une amélioration statistiquement significative pour les trois thèmes. Parmi les étudiants, 88,66 % étaient satisfaits du déroulement global des séances d’ARC et 92,36 % avait déclaré un impact important de la simulation sur la pratique professionnelle ultérieure.

Conclusion

L’ARC et la simulation sont des méthodes pédagogiques actives et complémentaires permettant l’acquisition des compétences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 160 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Santé respiratoire et allergique à Madagascar : impact de la biomasse
  • E.H. Ouaalaya, K.R. Ayi, D. Randriamanana, J.R. Rakotomizao, R.N. Raharimanana, J. Rakotoson, M. Tiaray Harison, K. Ravahatra, J. Rajaoarifetra, J.C. Rakotoarisoa, G. Rasamimanana, A. Ralison, D. Charpin, P. L’her, C. Raherison-Semjen
| Article suivant Article suivant
  • L’exposition à la fumée du bois : facteur de risque de carcinome bronchogénique chez la femme
  • H. Anniche, H. Benjelloun

Déjà abonné à cette revue ?