S'abonner

Abcès pulmonaire compliqué d’une pleurésie purulente - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.362 
A. Rattal , H. Benjelloun, N. Zaghba, N. Yassine
 Service des maladies respiratoires, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’abcès pulmonaire est une suppuration collectée dans une cavité néoformée, creusée dans le parenchyme par une infection aiguë non tuberculeuse. Parmi ses complications aiguës, la pleurésie purulente.

Méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective réalisée entre janvier 1995 et juin 2020 au service des maladies respiratoires du CHU Ibn Rochd de Casablanca portant sur 129 cas d’abcès pulmonaire dont 22 compliqués de pleurésie purulente, soit 17 %.

Résultats

La moyenne d’âge était de 40 ans avec une nette prédominance masculine. Le tabagisme était retrouvé dans 17 cas, le diabète dans six cas, l’insuffisance rénale dans deux cas, l’otite chronique, le post-partum, et la syphilis tertiaire dans un cas chacun. Le tableau clinique était brutal dans 75 % des cas, prédominé par la douleur thoracique dans tous les cas et la fièvre dans 91 % des cas. Le syndrome d’épanchement liquidien était retrouvé chez tous les patients. Le téléthorax avait montré une opacité de type pleural homolatérale à l’abcès dans tous les cas, prédominante à droite dans 62 % des cas. Le liquide pleural était purulent chez tous les patients. L’étude bactériologique du liquide pleural avait isolé un Streptococcus bêta-hémolytique dans 8 cas et un bacille gram négatif dans 7 cas. La bronchoscopie avait montré un corps étranger endobronchique dans un cas. Le traitement était à base d’une bi-antibiothérapie dans tous les cas, un drainage thoracique d’emblée dans 11 cas, des ponctions pleurales évacuatrices biquotidiennes dans 7 cas avec une kinésithérapie respiratoire dans tous les cas. L’évolution clinique et radiologique était bonne dans 72 % des cas. Six cas se sont compliqués de pachypleurite.

Conclusion

La pleurésie purulente est une complication assez fréquente de l’abcès pulmonaire, qui est source de complications parfois invalidantes d’où l’intérêt du traitement précoce et adapté de ce dernier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 168 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’antibiothérapie prescrite au cours des pneumopathies aiguës communautaires
  • M. Abdeljelil, I. Kooli, W. Marrakchi, H. Ben Brahim, C. Loussaief, A. Toumi, A. Aouam, M. Chakroun
| Article suivant Article suivant
  • Les infections à Acinetobacter baumanii en réanimation de chirurgie cardiothoracique : facteurs de risque et profil bactériologique
  • M. Touaibia, S. Ouerghi, M. Harroum, M.S. Mtir, F. Guelmami, M. Abdennadher, S. Zairi, A. Marghli, T. Mestiri

Déjà abonné à cette revue ?