S'abonner

Caractéristiques épidémiologiques et cliniques des tuberculeux bacillifères hospitalisés dans le service de pneumo-phtisiologie du CHU de Treichville d’Abidjan (Côte d’Ivoire) - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.498 
A.T.J. Daix , K. Samaké, Z. Koné, A. Bakayoko, K. Domoua
 CHU de Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

En contexte de forte endémicité de VIH, l’hospitalisation des patients tuberculeux est due aux difficultés de diagnostic et ou complications survenant avant ou au cours du traitement. Cette étude vise à décrire le profil épidémiologique et clinique des tuberculeux bacillifères en milieu pneumologique tropical.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective à visée descriptive et analytique conduite dans le service de pneumologie de CHU de Treichville d’Abidjan au moyen d’un questionnaire standardisé et anonyme renseigné à partir des dossiers médicaux des tuberculeux bacillifères adultes de novembre 2015 à mai 2018.

Résultats

La tuberculose contagieuse représentait 68 % des tuberculoses. Les 145 patients enrôlés avaient une moyenne d’âge de 38,5±14,10 ans, un bas niveau socioéconomique (65,9 %) et vivaient avec au moins 1 enfant de moins de 5 ans (52,4 %). Avant l’hospitalisation : les patients connaissaient leur diagnostic de tuberculose pulmonaire (39,3 %) et leur statut sérologique VIH (84,9 %) dont 42,1 % positifs. Les motifs d’admission étaient la dyspnée (33,1 %) et l’état général altéré (31 %). En hospitalisation : Les lésions radiographiques étaient diffuses (69,4 %) et bilatérales (61,4 %). Les tuberculeux séro-ignorants initiaux étaient positifs au VIH dans 43,4 % des cas. On notait 66,2 % de nouveaux cas, 14,4 % de multirésistants et une mortalité de 35,2 %. Les paramètres associés à une évolution défavorable étaient le sexe féminin, le diagnostic pré hospitalier, l’infection VIH et caractère non nouveau cas de tuberculose.

Conclusion

La tuberculose pulmonaire, notamment bactériologiquement confirmée reste un motif fréquent d’hospitalisation en pneumologie tropicale avec une mortalité élevée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 223-224 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hémoptysie sur séquelles de tuberculose : approche étiologique
  • H. Anniche, H. Benjelloun, N. Zaghba, N. Yassine
| Article suivant Article suivant
  • Comportements addictifs : quelle signification chez les patients ayant une tuberculose multirésistante?
  • M. Ferchichi, M. Ferchichi, S. Ben Saad, A. Ben Mansour, O. Naffati, S. Bel Hadj, H. Daghfous, F. Tritar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?