S'abonner

Apport du test QuantiFERON®-TB Gold Plus (QFT®-plus) au cours de la tuberculose extrapulmonaire active - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.522 
I. Ayadi 1, , M. Mjid 2, A. Taboubi 2, M. Ghermi 1, R. Abdelmalek 3, A. Naaroura 2, L. Laadhar 1, S. Merai 2, H. Tiouiri 3, B. Dhahri 2, M. Kallel-Sellami 1
1 Laboratoire d’immunologie, hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 
2 Service de pneumologie, hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 
3 Service de maladies infectieuses, hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Contrairement à l’infection tuberculeuse latente (ITL), l’intérêt des tests QTF-GIT (QuantiFERON Gold in Tube), basés sur la libération de l’INF-γ dans le cadre de la tuberculose (TB) maladie est controversé. C’est ainsi que récemment, une nouvelle génération du test QuantiFERON : « TB Gold plus » (QFT ® -plus) a vu le jour. Outre les 3 tubes du test QFT-GIT, le QFT ® -plus est basé sur l’utilisation d’un 4e tube qui permet la détection de la réponse des lymphocytes LT-CD8+. Celle-ci serait corrélée à la TB active et non à l’ITL. Dans ce travail, nous avons étudié la sensibilité du test QFT ® -plus dans le diagnostic de la tuberculose active extrapulmonaire (TEP) et établi la corrélation entre les résultats de ce test et la présentation clinique de la maladie.

Méthodes

Étude prospective sur des patients adultes suivis aux services de pneumologie et des maladies infectieuses du CHU La Rabta pour TEP associée ou non à une tuberculose pulmonaire(TP), sur une période de 4 ans, et chez qui le dosage de l’INF-γ a été effectué par le QTF-Plus (Quiagen ®) avant de réaliser une intradermoréaction (IDR).

Résultats

Au total, 33 patients (26 femmes et 7 hommes avec une moyenne d’âge de 40 ans) répartis en 20 TEP et 13 formes disséminées (TP+TEP). Chez les patients atteints de TEP, la localisation ganglionnaire était la plus fréquente (10 cas) suivie par l’atteinte péritonéale (5 cas). Parmi les 33 patients, 7 avaient une IDR positive effectuée seulement chez 12 patients et 23 un QTF-Plus positif, soit respectivement une sensibilité de 58 % (7/12) et 74 %. Une meilleure sensibilité du QTF-Plus a été notée dans les formes disséminées par rapport aux formes extrapulmonaires [76,9 % (10/13) versus 65 % (13/20)].

Conclusion

Bien que les données de la littérature soient contradictoires concernant la sensibilité du test QTF-Plus selon la localisation de la TB, notre étude a montré une meilleure sensibilité (par rapport à l’IDR) pour les TEP. La pratique de ce test en routine dans le cadre de cette forme de la maladie aura une contribution dans le diagnostic de cette pathologie permettant ainsi une meilleure prise en charge de ces malades.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 232-233 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accès universel aux tests de sensibilité aux antituberculeux: cas du GeneXpert à Abidjan
  • K. Samake Epse Bagayoko, Z. Kone, T. Daix Ahou, A. Bakayoko, K.S. Domoua
| Article suivant Article suivant
  • Tuberculose multirésistante guérie: fin d’une tragédie ou début d’une autre?
  • S. Essebaa, S. Ben Saad, A. Ben Mansour, A. Channoufi, O. Naffeti, S. Bel Hadj, H. Daghfous, F. Tritar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?