S'abonner

Diminution de la saturation artérielle en oxyhémoglobine chez les patients atteints d’hypertension artérielle pulmonaire sous traitement spécifique - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.045 
L. Textoris 1, S. Valentin 1, , A. Maurac 1, R. Fay 2, E. Gomez 1, A. Guillaumot 1, F. Chabot 1, O. Sitbon 3, M. Humbert 3, A. Chaouat 1
1 Pôle des spécialités médicales/département de pneumologie, CHRU de Nancy, Vandoeuvre-Lès-nancy, France 
2 Université de Lorraine, Inserm Clinical Investigation Center 1433, CHRU, Inserm U1116, FCRIN INI-CRCT, Nancy, France 
3 University Paris-Sud, Faculté de Médecine, Université Paris-Saclay, Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les traitements spécifiques de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) se sont avérés efficaces dans de nombreux essais randomisés contrôlés. Cependant, en raison de l’effet vasodilatateur pulmonaire de ces traitements, ils peuvent potentiellement entraîner une diminution de la saturation artérielle en oxygène (SaO2) [1]. L’objectif de l’étude était de déterminer si un pourcentage significatif de patients présentait une diminution de la SaO2 de 3 % ou plus sous l’effet des traitements spécifiques de l’HTAP et si ces patients présentaient des caractéristiques distinctives.

Méthodes

Dans une étude rétrospective, nous avons inclus 719 patients atteints d’HTAP inscrits au registre français, entre 2008 et 2019. Les critères d’inclusion étaient d’avoir eu un diagnostic d’HTAP, une ré-évaluation dans les douze mois suivant le diagnostic, avoir reçu au moins un traitement spécifique entre le diagnostic et la ré-évaluation et avoir eu un cathétérisme cardiaque droit ainsi que des gaz du sang artériels en air ambiant aux deux visites. Les critères d’exclusion étaient l’HTAP associée à une cardiopathie congénitale et l’HTAP présentant des caractéristiques de maladie veino-occlusive pulmonaire et/ou d’hémangiomatose capillaire pulmonaire. La SaO2 n’étant pas disponible dans les données du registre français, elle a été calculée à l’aide de l’équation de Severinghaus.

Résultats

Cent soixante-treize (24 %) patients ont eu une diminution de 3 % ou plus de la SaO2 (Tableau 1). Ces patients étaient plus âgés au moment du diagnostic (64±12 vs 58±15, p<0,0001), présentaient une DLCO plus basse (42±17 % vs 51±20 %, p<0,0001) et une distance au TM6 plus courte (272±147m vs 314±151m, p=0,005). Le pourcentage de patients répondant aux critères de faible risque ESC/ERS lors de la réévaluation était significativement plus bas chez ceux ayant une diminution de 3 % ou plus de la SaO2 et davantage de patients ont débuté une oxygénothérapie de longue durée dans ce groupe (16 % vs 5 %, p<0,001).

Conclusion

Un nombre relativement important de patients atteints d’HTAP ont connu une diminution significative de la SaO2 sous traitement spécifique. La mesure de la SaO2 au diagnostic et lors de la ré-évaluation, en air ambiant et au repos, pourrait être un outil non invasif de ré-évaluation des patients atteints d’HTAP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 27-28 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertension pulmonaire associée au déficit immunitaire commun variable: étude phénotypique des patients français
  • P. Thoré, X. Jaïs, L. Savale, P. Dorfmuller, M. Devilder, O. Meyrignac, J. Mankikian, M. Riou, E. Boiffard, C. Boissin, P. De Groote, C. Chabanne, F. Gagnadoux, N. Noel, O. Sitbon, M. Humbert, D. Montani
| Article suivant Article suivant
  • Coût hospitalier de l’angioplastie artérielle pulmonaire par ballonnet (AAPB) : étude observationnelle à partir des données du programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI)
  • V. Cottin, P. Brenot, L. Bensimon, F. Raguideau, G. Chaize, A. Hakme, L. Levy-Bachelot, A. Vainchtock, J. Dallongeville, H. Bouvaist

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?