S'abonner

Différences entre les genres dans la fibrose pulmonaire idiopathique : les hommes et les femmes sont-ils égaux ? - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.057 
L. Sese 1, , H. Nunes 2, V. Cottin 3, D. Israel-Biet 4, B. Crestani 5, S. Guillot Dudoret 6, J. Cadranel 7, B. Wallaert 8, A. Tazi 9, B. Maitre 10, G. Prevot 11, S. Marchand-Adam 12, S. Hirschi 13, S. Dury 14, V. Giraud 15, A. Gondouin 16, P. Bonniaud 17, J. Traclet 3, K. Juvin 18, R. Borie 5, Z. Carton 2, J. Caliez 2, O. Freynet 2, T. Gille 1, C. Planes 1, D. Valeyre 19, Y. Uzunhan 2
1 Service de physiologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, France 
2 Service de pneumologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, France 
3 Service de pneumologie, Hôpital Louis Pradel, Lyon, France 
4 Service de pneumologie, HEGP, Paris, France 
5 Service de pneumologie, Hôpital Bichat, Paris, France 
6 Service de pneumologie, CHU, Rennes, France 
7 Service de pneumologie, Hôpital Tenon, Paris, France 
8 Service de pneumologie, CHU, Lille, France 
9 Service de pneumologie, Hôpital Saint Louis, Paris, France 
10 Service de pneumologie, CHU, Créteil, France 
11 Service de pneumologie, CHU, Toulouse, France 
12 Service de pneumologie, CHU, Tours, France 
13 Service de pneumologie, CHU, Strasbourg, France 
14 Service de pneumologie, CHU, Reims, France 
15 Service de pneumologie, Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France 
16 Service de pneumologie, CHU, Besançon, France 
17 Service de pneumologie, CHU, Dijon, France 
18 Service de pneumologie, HEGP, Paris, France 
19 Service de pneumologie, hôpital Avicenne, Bobigny, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Peu d’études ont analysé la survie et les différences de caractéristiques initailes des patients atteints de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) selon le genre. L’objectif de l’étude était d’explorer les différencesselon le genre dans une cohorte française de FPI.

Méthodes

236 patients atteints d’une FPI incidente ont été inclus dans la cohorte prospective longitudinale multicentrique COhorte FIbrose (COFI), et a suivi pendant 5 ans. Les hommes et les femmes ont été comparés pour les caractéristiques à l’inclusion (test t, Qui-squared ou ANOVA) et une l’analyse de survie sans transplantation a été réalisé (Log rank, modèle de Cox).

Résultats

La population était composée de 51 (22 %) femmes et 185 (78 %) hommes. A l’inclusion, les femmes avaient un age plus avancé que les hommes, (âge>à 65 ans 78 % contre 61 %, p=0,028), une proportion plus faible de fumeurs (p<0,001) et une plus faible fréquence d’expositions professionnelles (au moins une exposition : 14 vs 34 % p=0,012). À l’inclusion, la capacité vitale forcée (CVF) était significativement meilleure chez les femmes (83±25 vs 75±19 %, p=0,046) ; et au scanner thoracique initial, le rayon de miel (78,4 vs 90,3 %, p=0,041) et l’emphysème (11,8 contre 25,9 %, p=0,029) étaient moins présents chez les femmes. Des comorbidités telles que l’ostéoporose (9,8 vs 2,2 %, p=0,025) et les événements thromboemboliques (11,8 vs 2,2 %, p=0,008) étaient plus fréquemment signalés chez les femmes. Les femmes ont moins fréquemment été transplantées (2 contre 11 %, p=0,039).La médiane de survie était comparable entre les hommes et les femmes (31 mois vs 40 mois, p=0,2). Après ajustement sur l’âge et la CVF initiale, le fait d’être une femme n’était pas associée à une amélioration de la survie.

Conclusion

Au moment du diagnostic de FPI, les femmes semblent avoir une meilleure CVF et une présentation radiologique distincte, possiblement du fait qu’elles ont été moins exposées par rapport aux hommes. Toutefois, la survie sans transplantation reste comparable entre les hommes et les femmes. La diminution de l’accès à la transplantation pulmonaire chez les femmes pourrait être due à l’âge et aux comorbidités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 34 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hémoptysies graves 2009–2019 admises en réanimation: description
  • J. Dessajan, A. Parrot, A. Gibelin, G. Voiriot, V. Labbé, M. Dijbre, M. Fartoukh
| Article suivant Article suivant
  • Démarche diagnostique au cours de la fibrose pulmonaire idiopathique en Tunisie : où en sommes-nous des recommandations internationales ?
  • F. Chermiti Ben Abdallah, S. Ammari, N. Belloumi, B. Imen, N. Chaouech, F. Tritar, A. Hamzaoui, H. Aouina, S. Fenniche

Déjà abonné à cette revue ?