S'abonner

Les pneumopathies interstitielles diffuses (PID) présentées en discussion multidisciplinaire (DMD) par les pneumologues hospitaliers ou libéraux sont-elles les mêmes? - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.061 
D. Hess 1, , S. Quétant 2, D. Bertrand 3, G.R. Boyer 4, E.A. Harb 5, J. Pradelli 6, F. Lintz 7, F. Gagnadoux 8, H. Morel 9, P. Zhi Li 10, B. Aguilaniu 11
1 ACCPP, Grenoble, France 
2 CHU Grenoble Alpes, Grenoble, France 
3 Pneumologue libéral, St Ismier, France 
4 Institut Arnault Tzanck, Saint Laurent Du Var, France 
5 CH, Draguignan, France 
6 CHU, Nice, France 
7 Clinique Pasteur, Toulouse, France 
8 CHU, Angers, France 
9 CH, Orléans, France 
10 Mc Gill Institute, Orléans, Canada 
11 Université Grenoble Alpes, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les PID constituent un groupe hétérogène de maladies peu fréquentes, dont la fréquence variable selon les études, est généralement appréciée à partir d’études conduites essentiellement en CHU. Néanmoins, les pneumologues libéraux et des hôpitaux généraux sont le plus souvent les initiateurs de la démarche diagnostique qui devrait aboutir idéalement à une DMD pour sécuriser le diagnostic. L’usage d’une consultation digitale commune aux divers lieux d’exercice permet de faciliter le cheminement diagnostique multi intervenant et notamment d’observer les différences des étiologies retenues par les DMD selon le lieu d’exercice du pneumologue référent.

Méthodes

Sur les 3007 consultations initiales colligées dans Colibri-PID, nous avons retenu pour l’analyse uniquement les dossiers pour lesquels la DMD a retenu un diagnostic soit formel, soit provisoire de travail. Selon le lieu d’exercice du pneumologue référent, nous avons comparé les principales étiologies (FPI, Autre PI idiopathiques, PI de cause ou maladie connue, Sarcoïdose & Granulomatoses, PI particulières, PI inclassables), les caractéristiques cliniques, et les modalités diagnostiques.

Résultats

Globalement les dossiers présentés en DMD par l’intermédiaire de la consultation digitale colibri-PID proviennent majoritairement de CHU (45%) Fig. 1). 42% des étiologies retenues concernait les PID idiopathiques dont 30% considérées comme FPI. Parmi les dossiers présentés: le % de FPI était identique quel que soit le lieu d’exercice (environ 30%) alors que le diagnostic de PID Idiopathiques non FPI était plus fréquemment retenu pour les dossiers de CH ou libéral. Par contre, les PID retenues comme inclassables représentaient un % plus élevé des dossiers présentés par un pneumologue libéral qu’hospitalier (CH et CHU). Bien que moins fréquemment retenus (14,3% du total des étiologies) les diagnostiques de Sarcoidose/granulomatose et PID particulières étaient proportionnellement semblables quel que soit le lieu d’exercice.

Conclusion

L’utilisation croissante de la consultation digitale Colibri-PID (environ 80 nouveaux dossiers/mois) permet d’observer les caractéristiques cliniques et l’évolution des étiologies retenues par diverses DMD hospitalières ou non, rendant compte de certaines différences liées à l’origine du pneumologue référent. La généralisation de cette application pour la constitution des dossiers de PID et la gestion des DMD permettrait de valoriser la prise en charge individuelle et collective des PID.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 36 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ventilation non invasive au long cours chez les patients atteints de pathologies interstitielles
  • G. Rousseau, G. Joly, C. Roussel, K. El Husseini, E. Dantoing, J. Da Cunha, C. Farhi, A. Cuvelier, E. Lhuillier, M. Patout
| Article suivant Article suivant
  • Rôle de la vaccination antigrippale sur le risque d’exacerbation aiguë dans la fibrose pulmonaire idiopathique
  • L. Sese, A. Alari, G. Pesce, J. Caliez, V. Cottin, D. Israel-Biet, B. Crestani, S. Guillot, J. Cadranel, B. Wallaert, A. Tazi, B. Maitre, G. Prevot, S. Marchand-Adam, S. Hirschi, S. Dury, V. Giraud, A. Gondouin, P. Bonniaud, J. Traclet, K. Juvin, R. Borie, T. Gille, Z. Carton, D. Valeyre, H. Nunes

Déjà abonné à cette revue ?