S'abonner

Essai multicentrique, randomisé double aveugle contre placebo, évaluant l’efficacité du Nintedanib dans le traitement du syndrome de bronchiolite oblitérante grade 0-p et grade 1-2 chez les patients transplantés pulmonaires - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.076 
O. Brugière 1, , C. Couffignal 2, Y. Maurer 3, J. Messika 4, G. Weisenburger 4, V. Bunel 4, X. Demant 5, C. Bon 5, C. Macey 5, J. Le Pavec 6, G. Dauriat 6, A. Crutu 6, S. Hirschi 7, B. Renaud-Picard 7, T. Degot 7, M. Reynaud-Gaubert 8, B. Coltey 8, C. Pison 9, C. Saint Raymond 9, A. Briot 9, S. Makhlouf 10, L. Beaumont 1, C. Picard 1, R. Antoine 1
1 Service de pneumologie et transplantation pulmonaire, Hôpital Foch, Suresnes, France 
2 Service de biostatistique DRCI, Paris, France 
3 DRCI Bichat, Paris, France 
4 Service de pneumologie Hôpital Bichat, Paris, France 
5 Service de pneumologie, CHU, Bordeaux, France 
6 Service de pneumologie, hôpital Marie-Lannelongue, Le Plessis-Robinsson, France 
7 Service de pneumologie, CHRU, Strasbourg, France 
8 Service de pneumologie, CHU, Marseille, France 
9 Service de pneumologie, CHU, Grenoble, France 
10 DRC, hôpital Nord, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La survie après transplantation pulmonaire (TxP) reste limitée par la survenue d’une dysfunction chronique pulmonaire (CLAD), qui touche >50 % des greffés. La forme obstructive de CLAD, bronchiolite oblitérante (BO)/syndrome de BO (SBO), est le phénotype le plus fréquent de CLAD (80% des cas). Les lésions de BO semblent dues à des agressions répétées de l’épithélium bronchique avec développement d’une cicatrice fibreuse. Il n’existe actuellement pas de traitement démontré pour stabiliser le SBO. Le rôle crucial de la dysfonction de réparation fibrotique est démontré dans la BO via le remodellage bronchique, l’augmentation de matrice extra-cellulaire, la transition épithélio-mésenchymateuse, l’augmentation des facteurs de croissance PDGF, VEGF, FGF, IGF- Le TKI Nintedanib, démontré efficace dans la fibrose pulmonaire idiopathique, et qui cible ces facteurs de croissance, est une molécule candidate. Un essai thérapeutique testant le nintedanib dans la BOS post-TxP a débuté en France fin 2019.

Méthodes

Essai multicentrique, randomisé double aveugle contre placebo, évaluant l’efficacité du Nintedanib dans le traitement du syndrome de bronchiolite obliterante grade 0-p et grade 1-2 chez les patients greffés pulmonaires. Critères d’inclusion: BOS 0-p, 1, 2 et forme mixte de CLAD (critères ISHLT). Objectif principal: évaluer l’efficacité du nintedanib sur la réduction du taux de déclin du VEMS dans le SBO post-TxP (150mg×2/j versus placébo pendant 6 mois (±100mg×2/j si effets secondaires). Objectifs secondaires: évaluer l’efficacité du nintedanib sur l’évolution de: 6WT, QOL (SGRQ); mesures répétées VEMS; grade BOS; Saturation O2; ainsi que fréquence des effets secondaires, et évolution de paramètres sanguins KL-6, SPD, VEGF, PDGF.

Résultats

L’essai a été ouvert entre déc 2019 et mars 2020 parmi 8 centres de greffe en France (Hôpital Foch, Bichat, HEGP/Cochin, Marie-Lannelongue, Marseille, Bordeaux, Strasbourg et Grenoble), pour une durée d’inclusion prévue de 36 mois. Au 31/08/2020, 7 patients greffés ont été inclus dans 3 centres. Afin d’augmenter le nombre de patients éligibles, une modification du protocole du 2/07/2020, permet d’inclure désormais les patients avec BOS grade 0-p et les regreffes.

Conclusion

InfinitixBOS est le 1er essai thérapeutique randomisé contrôlé évaluant l’efficacité du Nintedanib dans les formes obstructives/mixtes de CLAD. En cas de démonstration d’une efficacité sur la fonction pulmonaire, le bénéfice au patient est élevé au vu de la fréquence du SBO.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 43-44 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bénéfice de la transplantation pulmonaire chez les receveurs de plus de 60 ans
  • A. Tissot, B. Delasalle, A. Foureau, M. Reynaud-Gaubert, B. Renaud-Picard, A. Roux, X. Demant, H. Mal, J. Le Pavec, C. Pison, J.F. Mornex, A. Leborgne-Krams, C. Knoop, V. Boussaud, A. Magnan
| Article suivant Article suivant
  • Valeur pronostic de profils lésionnels de biopsies transbronchiques identifiés par analyse de cluster en transplantation pulmonaire
  • A. Roux, A. Asselin, E. Longchampt, O. Aubert, A. Loupy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?