S'abonner

Inégalité de genre en transplantation pulmonaire - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.083 
A.S. Coatanea 1, R. Olivia 2, A. Tissot 1, , A. Roux 3, M. Reynaud-Gaubert 4, B. Renaud-Picard 5, J. Le Pavec 6, X. Demant 7, H. Mal 8, J.F. Mornex 9, C. Pison 10, V. Boussaud 11, A. Le Borgne-Krams 12, C. Knoop 13, A. Magnan 3, P. Lemarchand 1
1 Service de pneumologie, CHU, Nantes, France 
2 Clinique des données, CHU, Nantes, France 
3 Service de pneumologie, Hôpital Foch, Suresnes, France 
4 Service de pneumologie et transplantation pulmonaire, CHU Nord, Marseille, France 
5 Groupe de transplantation pulmonaire des Hôpitaux universitaires, Strasbourg, France 
6 Hôpital Marie Lannelongue, service de chirurgie thoracique, vasculaire et transplantation cardiopulmonaire, Le Plessis Robinson, France 
7 Service de pneumologie, CHU, Bordeaux, France 
8 Service de pneumologie et transplantation pulmonaire, Hôpital Bichat, Paris, France 
9 Université de Lyon, INRAE, IVPC; Hospices Civils, Lyon, France 
10 Clinique Universitaire Pneumologie, Pôle Thorax et Vaisseaux, CHU, Grenoble, France 
11 Service de pneumologie, Hôpital Cochin, Paris, France 
12 Service de pneumologie, CHU, Toulouse, France 
13 Hôpital Erasme, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Depuis une trentaine d’années sont réalisées en sociologie, mais également dans le domaine médical, des études de genre qui ont permis de mettre en évidence des différences entre les hommes et les femmes non liées à la biologie mais à des constructions sociétales et culturelles. Ces différences engendrent parfois des inégalités. Cet aspect n’a pas encore été étudié dans le domaine de la transplantation pulmonaire. Dans ce travail, nous avons analysé les données des patient.e.s de la cohorte COLT (COhort in Lung Transplantation) à la recherche de différences entre les hommes et les femmes.

Méthodes

Tou.te.s les patient.e.s de COLT greffé.e.s entre 2009 et 2017 ont été inclus.es dans l’analyse. Les données démographiques, pré-greffes, péri-opératoires et du suivi post-greffe ont été recueillies et nous avons comparé le groupe de patient.e.s de sexe féminin avec celui de sexe masculin. Le délai d’attente sur liste avant greffe, la survie ainsi que la survenue d’une dysfonction chronique du greffon pulmonaire (DCGP) ont notamment été analysés.

Résultats

1878 patient.e.s ont été inclus.es dans l’analyse dont 854(45,4%) femmes. 85% des femmes et 86% des hommes ont été greffé.e.s (p=0.39). Les femmes représentent 52% des patient.e.s greffé.e.s pour mucoviscidose, 57% pour HTAP, 41% pour BPCO et 29% pour PID Les femmes attendent significativement plus longtemps sur liste avant greffe, en moyenne 213.3jours contre 160.4 pour les hommes (p=6×10–5). Les femmes sont greffées plus jeunes, en moyenne à 43.3 ans, versus en moyenne à 45.1 ans pour les hommes (p=7×10–11). Les survies à 3 mois et à 1 an ne diffèrent pas entre les 2 groupes, à l’inverse de la survie à 3 ans qui est de 69% chez les femmes et de 64% chez les hommes (p=0.03). Les femmes sont d’avantage greffées en super-urgence: 17.8% versus 13.5% (p=0.02). La survenue de la DCGP est, elle, identique dans les 2 groupes, à 15% chez les femmes et 16% chez les hommes (p=0.56).

Conclusion

L’analyse de notre cohorte permet d’identifier des différences importantes entre les femmes et les hommes dans le domaine de la transplantation pulmonaire avec, pour les femmes, un délai d’attente plus long, un âge à la greffe plus jeune et une meilleure survie à 3 ans. Des analyses plus détaillées doivent être réalisées afin de déterminer les facteurs déterminants les différences observées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 47 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stratification du risque chez les patients avec hypertension artérielle pulmonaire et inscrits sur liste de transplantation pulmonaire ou cardio-pulmonaire
  • H. Vicaire, J. Le Pavec, X. Jaïs, A. Boucly, J. Pichon, M. Jevnikar, O. Mercier, D. Montani, E. Fadel, M. Humbert, O. Sitbon, L. Savale
| Article suivant Article suivant
  • Complications néoplasiques en transplantation pulmonaire et cardio-pulmonaire : étude de la cohorte nantaise de 2006 à 2018
  • M. Penhouet, T. Senage, A.L. Chene, F.X. Blanc, J.C. Roussel, A. Tissot

Déjà abonné à cette revue ?