S'abonner

Effet de la technologie de drainage bronchique Simeox sur la distension pulmonaire statique chez les patients atteints de mucoviscidose - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.146 
M. Proffit 1, M. Magni 1, G. Desbois 2, L. Morin 3,
1 La Bulle Kiné, Nice, France 
2 Kiné Respi Assistance, Lyon, France 
3 Physio-Assist, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le désencombrement bronchique est un élément clé de la kinésithérapie respiratoire chez les patients atteints de mucoviscidose afin de prévenir les récidives d’exacerbation pulmonaire et le déclin de la fonction respiratoire. La diminution de la capacité inspiratoire (CI) est un indicateur approprié de la distension statique dans la mucoviscidose, et peut révéler une détérioration subclinique de la fonction respiratoire [1]. Cette étude multicentrique visait à évaluer les effets d’une nouvelle technologie de désencombrement sur la CI au repos chez des patients atteints de mucoviscidose cliniquement stables.

Méthodes

Vingt et un patients mucoviscidose adultes inclus consécutivement dans 2 centres ont reçu au cours d’une séance de kinésithérapie respiratoire prophylactique, une session de drainage bronchique de 20min environ avec le dispositif Simeox (Physio-Assist, France). Les patients ont effectué sous la supervision d’un kinésithérapeute, 3 mesures valides de CI au repos (coefficient de variation moyen<5 %) avec un spiromètre autonome informatisé (Spirolab, MIR) avant et 15–30minutes après la séance de drainage. La variation de CI pré/post a été analysée pour chaque patient.

Résultats

Population : 10 hommes (26,7±6,3 ans) et 11 femmes (26,9±8,1 ans). Après la session de drainage, la CI était augmentée significativement de 110±140mL et de 4±5 % pred. (p<0,005). Onze patients (52 %) présentaient une augmentation de CI% pred. ≥5% (groupe répondeur : 220±90mL ; 9±4 %, p<0,005). L’évolution de la CI au repos (variation absolue) était similaire selon le sexe, l’âge, la CI de base ou le centre. Toutefois, la variation relative de CI était plus élevée chez les patients ayant à l’origine une CI% pred. très abaissée (Fig. 1 : corrélation négative entre le % relatif de variation de CI et la CI% pred., p<0,05).

Conclusion

La capacité inspiratoire au repos a été améliorée après une seule séance de drainage avec la technologie Simeox suggérant un effet direct sur la réduction de la distension pulmonaire statique. Ce mécanisme physiologique pourrait avoir un impact significatif sur l’évolution de la fonction pulmonaire dans la mucoviscidose et nécessite d’être confirmé par des données à plus long terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 75 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets physiologiques d’un dispositif innovant de drainage bronchique chez des sujets sains
  • L. Morin, D. Marino, A. Mithalal
| Article suivant Article suivant
  • Variations du volume courant estimé au cours de la ventilation non invasive au long cours chez les patients insuffisants respiratoires chroniques. Étude de cohorte
  • M. Gauvrit, S. Jaffre, M.A. Vibet, J. Morin, H. Alami, C. Bretonnière, F.X. Blanc

Déjà abonné à cette revue ?