S'abonner

Apport du scanner thoracique au cours des exacerbations aiguës des bronchopneumopathies chroniques obstructives - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.195 
A. Chennoufi 1, , A. Ben Mansour 2, S. Ben Saad 2, H. Daghfous 2, F. Tritar 2
1 Hôpital public, Tunis, Tunisie 
2 CNSS, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’apport de la tomodensitométrie (TDM) thoracique dans le diagnostic différentiel au cours des exacerbations aiguës de bronchopneumopathies chroniques obstructives (EABPCO) reste incertain. L’utilité de la TDM dans le diagnostic différentiel a été étudiée pour déterminer si la réalisation du scanner thoracique affecte les résultats cliniques des patients ayant un diagnostic initial d’EABPCO.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective menée entre janvier 2017 et janvier 2020 chez des patients ayant un diagnostic initial d’EABPCO. Nous avons évalué le changement de diagnostic ou de traitement après avoir effectué un scanner et comparé les résultats cliniques de groupes de patients avec versus sans scanner.

Résultats

Vingt-cinq patients (26 %) sur 95 hospitalisés pour EABPCO ont eu un scanner thoracique. La moyenne d’âge était de 67 ans [40,87]. Après avoir effectué le scanner, le diagnostic a été modifié pour 12 patients (48 %), tandis que des diagnostics supplémentaires ont été effectués pour 11 patients (44 %). Les indications du scanner incluaient une suspicion d’embolie pulmonaire dans 21 cas (22,1 %), une aggravation radiologique dans 5 cas (5,26 %). Le diagnostic d’embolie pulmonaire a été confirmé chez 5 patients (23,8 %). Les résultats du scanner ont induit une modification des traitements dans 9 cas (75 %). L’antibiothérapie a été arrêtée chez 6 patients (50 %).

Conclusion

Chez les patients hospitalisés pour EABPCO, la TDM thoracique permet de confirmer un diagnostic différentiel et de guider le traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 96 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de l’anémie sur la fonction respiratoire des malades BPCO
  • A. Saidani, H. Kamoun, A. Slim, Y. Hdidene, H. Ben Abdelghaffar, D. Greb, I. Akrout, H. Hassene, H. Smadhi, L. Fkih, M.L. Megdiche
| Article suivant Article suivant
  • Profil inflammatoire de la BPCO et corrélation avec le VEMS
  • D. Ihadadene, M. Gharnaout

Déjà abonné à cette revue ?