S'abonner

Une symphyse pleurale chimique ou mécanique n’est pas une contre-indication chez un patient suivi pour LAM présentant un pneumothorax récidivant - 18/04/08

Doi : MR-06-2007-24-5S-0761-8425-101019-200704069 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Plan


© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° SPE

P. 83-86 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La prise en charge simplifiée du pneumothorax spontané primaire par un dispositif connectant un cathéter et une valve de Heimlich est possible en ambulatoire
| Article suivant Article suivant
  • Le vécu d’un épisode de pneumothorax et les souhaits des patients suivis pour lymphangioléiomyomatose sont différents de ceux des médecins et doivent être pris en compte dans la prise en charge

Déjà abonné à cette revue ?

;