S'abonner

Traitement par anticorps anti-IgE de l'asthme allergique difficile à contrôler - 30/04/08

Doi : RMR-12-2005-22-6-0761-8425-101019-200530175 

M. Humbert [1],

A.-B. Tonnel [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les immunoglobulines E sont impliquées dans la maladie asthmatique, justifiant le développement d'un anticorps monoclonal anti-immunoglobuline E (omalizumab) pour le traitement de l'asthme allergique.

État des connaissances

L'omalizumab est un anticorps monoclonal murin de type IgG1 kappa qui a pu être humanisé à 95 %. Administré toutes les 2 à 4 semaines par voie sous-cutanée à une dose dépendant de la concentration sérique d'immunoglobulines E et du poids du patient, il se lie aux immunoglobulines E libres circulantes bloquant leur interaction avec leur récepteur de haute affinité. Chez l'asthmatique allergique, l'omalizumab permet une réduction significative des exacerbations, une amélioration de la qualité de vie et une épargne cortisonique. Son profil de tolérance est bon. Ce traitement est plus efficace chez les asthmatiques les plus sévères, caractérisés par une altération plus marquée de la fonction respiratoire de base.

Conclusion et perspectives

L'omalizumab représente un acquis indiscutable dans le cadre d'un asthme allergique mal contrôlé malgré des doses élevées de corticostéroïdes inhalés, voire d'une corticothérapie orale au long cours. Une action favorable globale chez l'allergique grave avec plusieurs co-morbidités allergiques est probable. L'interrogation majeure concerne aujourd'hui l'extension de l'indication aux asthmes sévères non allergiques.

Abstract

Anti IgE antibodies for the treatment of difficult asthma

Introduction

Immunoglobulin E (IgE) is a key factor of allergic reaction and is known to be involved in the immunopathology of asthma. In this review, we discuss the results of trials of a monoclonal antibody (omalizumab) against IgE in patients with allergic asthma.

State of the art

Omalizumab is a humanised murine IgG1 kappa monoclonal antibody which is administered subcutaneously every 2 to 4 weeks at a dose calculated according to the patient's body weight and total plasma IgE concentrations. It binds free circulating IgE thus preventing it from binding to high affinity receptors. Omalizumab therapy significantly reduces asthma exacerbations, improves quality of life and has a steroid-sparing effect. It has a good safety profile. This treatment appears to be more effective in the patients with the most severe disease and the worst lung function.

Conclusion and perspectives

Omalizumab therapy is an important novel treatment for difficult-to-control allergic asthma. Because of its systemic mechanism of action, it may be of parti-cular use in patients displaying multiple allergic pathologies. It remains unknown whether the beneficial effects of omalizumab could be extended to patients with severe non allergic (so-called “intrinsic”) asthma, a variant of the disease which is often difficult to control.


Mots clés : Allergie , Anticorps monoclonal , Omalizumab , Asthme , Immunoglobuline E

Keywords: Allergy , Monoclonal antibody , Omalizumab , Asthma , Immunoglobulin E


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 6

P. 983-990 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Immunoglobuline E et maladies respiratoires
  • P.-O. Girodet, A. Casset, A. Magnan, F. De Blay, P. Chanez, J.M. Tunon de Lara
| Article suivant Article suivant
  • Explorations fonctionnelles dans l'hypertension artérielle pulmonaire
  • A. Chaouat, M. Canuet, J.-P. Kraemer, I. Enache, A. Ducoloné, R. Kessler, E. Weitzenblum