S'abonner

Dans 4,5 % des cancers bronchiques non à petites cellules opérés, même sans épanchement pleural initial, le lavage pleural per-opératoire détecte des cellules malignes, ce qui grève le pronostic - 30/04/08

Doi : RMR-06-2005-22-6-0761-8425-101019-200505380 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Plan


© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° SPECIAL

P. 83-90 - juin 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pathologie pleurale
  • L. Greillier , F. Barlesi , A. Fraticelli , C. Gimenez , C. Tchouhadjian , P. Astoul
| Article suivant Article suivant
  • Le traitement multimodal du mésothéliome pleural reste d’actualité mais des essais multicentriques demeurent nécessaires pour en confirmer le bien-fondé