S'abonner

Prise en charge chirurgicale de la distension thoracique au cours de la BPCO - 20/04/10

Doi : 10.1016/S0761-8425(09)73679-4 
L. Brouchet 1, P. Thomas 2, C. Renaud 1, J. Berjaud 1, M. Dahan 1,
1 Service de Chirurgie Thoracique, Clinique des Voies Respiratoires, CHU de Larrey, Toulouse, France 
2 Service de Pneumologie, Centre hospitalier de Gap, France 

Correspondance : Service de Chirurgie Thoracique, Clinique des Voies Respiratoires, CHU de Larrey, TSA 30030, 24 Chemin de Pouvourville, 31059 Toulouse cedex 9.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Partant du résultat spectaculaire de la résection des bulles géantes et compressives, pneumologues et chirurgiens thoraciques ont de tout temps évoqué la possibilité d’appliquer cette procédure à la distension de certaines bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO).

État des connaissances

Tout le problème dans cette indication chirurgicale réside dans notre capacité à bien comprendre la physiopathologie des lésions afin d’extraire de cette cohorte d’emphysémateux ceux dont la maladie se comporte peu ou prou comme une maladie bulleuse.

Perspectives

Aujourd’hui, il convient de savoir si la chirurgie constitue le seul moyen de réduire la distension. En effet, des alternatives endoscopiques pourraient-elles reproduire ses effets bénéfiques et quelle serait leur place par rapport à la chirurgie ?

Conclusions

En attendant ces innovations, il est admis que sous réserve d’une sélection correcte des candidats, le traitement chirurgical de la distension améliore temporairement la qualité de vie des patients en diminuant leur dyspnée et en augmentant leur tolérance à l’effort.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The impressive results seen when giant and compressing lung bullae are resected has inspired pneumonologists and thoracic surgeons to consider the possibility of applying a similar approach to the treatment of respiratory failure due to chronic obstructive pulmonary disease (COPD).

State of the art

The major problem with this surgical indication lies in our ability to understand fully the pathophysiology of lesions and thus identify which emphysematous patients will have a response most similar to that achieved in purely bullous disease.

Perspectives

At the present time consideration should be given as to whether surgery is the only means of reducing pulmonary distension. Indeed, as endoscopic alternatives develop could they reproduce its beneficial effects and what would be their place compared to the surgery?

Conclusions

While waiting the development of these innovations, if the selection of the candidates is correct, the surgical treatment of lung hyperinflation can temporarily improve the quality of life of these patients by decreasing their dyspnea and increasing their exercise tolerance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : BPCO, Physiopathologie, Réduction de volume, Résultats

Key-words : COPD, Physiopathology, Lung volume reduction, Outcomes


Plan

Plan indisponible

© 2009  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 8

P. 838-850 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quand et comment modifier la prise en charge de l’asthme de l’enfant asthmatique à partir de quatre ans ?
  • J. de Blic, A. Deschildre, I. Pin, J.-C. Dubus
| Article suivant Article suivant
  • L’asthme : une maladie de tout l’arbre aérien
  • I. Tillie-Leblond, R. Louis, A. Magnan, M. Humbert, J. de Blic, P. Chanez

Déjà abonné à cette revue ?

;