S'abonner

Le syndrome d’hyperventilation - 10/11/12

Doi : 10.1016/S1877-1203(12)70238-0 
C. Dubreuil
Paris 

C. Chenivesse
Paris 

G. Garcia
Clamart 

M. Dubois
Service de pneumologie et réanimation médicale, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le syndrome d’hyperventilation (SHV) est une pathologie fréquente caractérisée par une hyperventilation alvéolaire chronique inappropriée aux besoins métaboliques et aux contraintes mécaniques de l’organisme. L’origine de cette hyperventilation n’est pas connue mais serait liée à une anomalie du contrôle ventilatoire, soit par une hyperactivité des systèmes activateurs (commande ventilatoire automatique et corticale, afférences périphériques, cortex sensoriel), soit par une défaillance des systèmes inhibiteurs (endorphines). Quelle qu’en soit l’origine, l’hypocapnie chronique est responsable d’une multitude de symptômes extrêmement invalidants. Le SHV reste un diagnostic d’élimination devant une hyperventilation alvéolaire chronique inexpliquée. Ce diagnostic est d’autant plus compliqué lorsque le SHV complique une maladie asthmatique. Le traitement du SHV repose sur la kinésithérapie respiratoire dont l’angle central est l’apprentissage de techniques d’apnées inspiratoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Idiopathic hyperventilation (IHV) is a common condition characterized by chronic alveolar hyperventilation, which is inappropriate considering metabolic needs and mechanical stress in the body. The origin of this hyperventilation is unknown but may be related to an abnormality of ventilatory control, by either a hyperactivity of activator systems (automatic and cortical ventilatory control, peripheral afferents, sensory cortex) or a failure of inhibitory systems (endorphins). Whatever its origin, chronic hypocapnia causes a multitude of extremely disabling symptoms. IHV remains a diagnosis of exclusion in case of unexplained chronic alveolar hyperventilation. This diagnosis is further complicated when IHV complicates asthma. Treatment is based on physiotherapy and learning inspiratory apnea tachniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome d’hyperventilation, Hyperventilation physiologique, Kinésithérapie respiratoire, Contrôle de la ventilation, Asthme

Keywords : Idiopathic hyperventilation, Physiological hyperventilation, Physical therapy, Control of breathing, Asthma


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 4

P. 243-249 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité de la réhabilitation : quels résultats espérer chez le sujet âgé ?
  • J.-M. Grosbois, D. Debeaumont
| Article suivant Article suivant
  • La sexualité des insuffisants respiratoires chroniques
  • R. Escamilla, E. Rumiguier, M. Dubis

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;