S'abonner

Radiothérapie en conditions stéréotaxiques des cancers bronchiques localisés : principes et indications - 08/11/14

Doi : 10.1016/S1877-1203(14)70596-8 
L. Claude 1, , N. Hau-Desbat 2
1 Département de radiothérapie, centre Léon-Bérard, 28, rue Laennec, 69008 Lyon, France 
2 Service de radiothérapie, centre hospitalier de Chambéry, place Lucien-Biset, BP 31125, 73011 Chambéry Cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La chirurgie reste le traitement standard des carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) localisés, apportant un contrôle local optimal pour les petits stades tumoraux. Pour certains patients, des contre-indications anesthésiques ou chirurgicales liées aux comorbidités (principalement bronchite chronique obstructive post-tabagique), voire le refus du patient ne permettent pas d’envisager la chirurgie. La radiothérapie stéréotaxique est alors le traitement de choix de ces tumeurs localisées bronchiques sans envahissement ganglionnaire. Les lésions périphériques sans envahissement ganglionnaire, mais aussi les lésions plus centrales sont candidates, à condition d’adapter les fractionnements utilisés. De par son hypofractionnement et sa haute précision, elle offre aux patients une qualité et une commodité de traitement. Le taux de contrôle local important (> 80 %) et le taux limité de complications en font une option thérapeutique de première intention, même si les données de survie restent décevantes en raison du contexte de lourdes comorbidités et des rechutes métastatiques fréquentes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Surgery remains the standard treatment for localized non-small cell lung cancer while the local control is optimal. For some patients, surgery is impossible due to comorbidities, especially in case of severe COPD. Stereotactic radiation is then a good option for these localized lung tumors without any nodes involvement. Peripheral lesions, but also central tumors can be treated providing less hypofractionated treatment. Due to hypofraction as well as its high precision, stereotactic radiation offers both a high quality of treatment and a well-tolerated treatment. Local control is high (> 80 %) and complications are limited. In contrast, survival data remain quite poor while patients die frequently of comorbidities or from metastatic progression.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinomes bronchiques non à petites cellules, Radiothérapie, Stéréotaxie

Keywords : Non-small cell lung cancer, Radiotherapy, Stereotactic radiation


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 6 - N° 4

P. 414-420 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place des traitements complémentaires pour les CBNPC opérables
  • A.-M. Ruppert, N. Rozensztajn, A. Lavolé, V. Gounant, J. Assouad, J. Cadranel, M. Wislez
| Article suivant Article suivant
  • Cancers bronchiques non à petites cellules localement avancés : quelle radiothérapie en 2014 ?
  • C. Faivre-Finn

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;