S'abonner

L’hémithorax opaque - 20/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.10.609 
K. Elatiqi, H. Benjelloun, N. Zaghba, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui
 Service de pneumologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Résumé

L’hémithorax opaque est une cause fréquente de consultation en pneumologie dans notre pays. D’étiologies diverses, il constitue une difficulté diagnostique et thérapeutique. Nous rapportons une étude rétrospective concernant 53 patients hospitalisés pour hémithorax opaque de janvier 2007 à août 2012. Il s’agit de 35 hommes et de 18 femmes. La moyenne d’âge est de 52ans. Le tabagisme est retrouvé dans 26 cas, un antécédent de tuberculose dans 11 cas et un diabète dans 7 cas. La symptomatologie est faite de douleur dans tous les cas, de toux dans 48 cas et de dyspnée dans 44 cas. Une altération de l’état général est retrouvée dans 50 cas. L’examen clinique trouve un syndrome d’épanchement liquidien dans 50 cas, et des adénopathies périphériques dans quatre cas. Le téléthorax objective un hémithorax opaque avec refoulement des éléments du médiastin dans 29 cas, et un hémithorax opaque rétractile dans 24 cas. L’anomalie siège à gauche dans 36 cas et à droite dans 17 cas. Dans 21 cas, le diagnostic est fait par bronchoscopie qui objective une tumeur bourgeonnante proximale dans 26 cas, par ponction biopsie pleurale dans 23 cas, par biopsie ganglionnaire périphérique dans 3 cas et par thoracoscopie dans 1 cas. Les étiologies de l’hémithorax opaque sont le carcinome bronchogénique dans 23 cas, la tuberculose pleurale dans 13 cas, les métastases pleurales dans 11 cas, 4 cas de poumons détruits, et un cas de lymphome B à grandes cellules. Le traitement dépend de l’étiologie. L’évolution est bonne dans 13 cas, et nous déplorons 5 décès. À travers ce travail, nous insistons sur la fréquence et la diversité des étiologies de l’hémithorax opaque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° S

P. A114 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place de la ponction biopsie transpariétale dans le diagnostic histologique du carcinome bronchogénique (à propos de 278 cas)
  • K. Elatiqi, H. Benjelloun, N. Zaghba, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui
| Article suivant Article suivant
  • Les tumeurs médiastinales
  • K. Elatiqi, H. Benjelloun, H. Moubachir, N. Zaghba, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui

Déjà abonné à cette revue ?

;