S'abonner

Kyste hydatique hépatique rompu dans la plèvre - 20/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.10.157 
W. Ben Hamad, H. Smadhi, A. Ayari, D. Greb, H. Ben Abdelghaffar, I. Akrout, H. Hassène, L. Fekih, M.L. Megdiche
 Service de pneumologie, Ibn Nafis, Abderrahmen Mami, Ariana, Tunisie 

Résumé

Introduction

Les complications du kyste hydatique du foie (KHF) sont essentiellement représentées par la fistulisation dans les voies biliaires. La rupture dans la plèvre via une érosion diaphragmatique est rare.

Résultats

Nous rapportons l’observation de trois patients : 2 hommes (51 et 30ans) dont le premier a été opéré pour kyste hydatique du foie et une femme de 30ans. La symptomatologie était dominée par une dyspnée et des douleurs thoraciques. La radiographie du thorax a montré une opacité basale droite d’allure pleurale dans tous les cas. Une échographie thoraco-abdominale a montré dans les deux premiers cas un KHF (qui a été ouvert dans les voies biliaires dans le premier cas) avec un épanchement pleural droit. La TDM thoraco-abdominale a montré que le kyste hépatique présente un prolongement inter-hépato-diaphragmatique communiquant avec la cavité pleurale par une brèche diaphragmatique. Dans le dernier cas, l’échographie a permis de poser le diagnostic du kyste hydatique du poumon ouvert dans la plèvre et ce n’est qu’en peropératoire que la brèche diaphragmatique a été retrouvée avec un KHF. Deux patients ont bénéficié d’un traitement chirurgical par thoracotomie postéro-latérale droite avec bonne évolution sans récidive. Le 3e patient a été adressé en chirurgie viscérale vu l’ouverture du KHF dans les voies biliaires.

Conclusion

La rupture dans la plèvre est une complication redoutable de l’évolution naturelle du kyste hydatique du foie. L’amélioration du pronostic se fera par la précocité du diagnostic grâce aux progrès de l’imagerie. L’hydatidose demeure encore fréquente dans notre pays, le meilleur traitement reste sans doute préventif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° S

P. A165 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de la sérologie hydatique dans le diagnostic positif de l’hydatidose
  • H. Benjelloun, M. Elmghari, N. Zaghba, A. Bakhatar, N. Yassine, A. Bahlaoui
| Article suivant Article suivant
  • Kyste hydatique du poumon compliqué
  • W. Ben Hamad, H. Smadhi, A. Ayari, D. Greb, H. Ben Abdelghaffar, I. Akrout, H. Hassène, L. Fekih, M.L. Megdiche

Déjà abonné à cette revue ?

;