S'abonner

Traitement et pronostic du cancer bronchique non à petites cellules au stade avancé - 09/10/13

Treatment and prognosis of advanced stage non-small-cell lung cancer

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.09.002 
F. Chermiti Ben Abdallah a, , G. Ben Ali a, M. Sadok Boudaya b, M. Mlika c, A. Chtourou a, S. Taktak a, A. Ben Kheder a
a Service de pneumologie IV, hôpital Abderrahman Mami, Ariana 2080, Tunisie 
b Service de chirurgie thoracique, hôpital Abderrahman Mami, Ariana, Tunisie 
c Service d’anatomie pathologique, hôpital Abderrahman Mami, Ariana, Tunisie 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 09 octobre 2013
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le cancer bronchopulmonaire primitif représente la première cause de mortalité par cancer chez l’homme dans le monde. Son diagnostic se fait à un stade avancé ou métastatique dans 70 à 80 % des cas, où la chirurgie n’a que des indications limitées. Malgré les différentes avancées thérapeutiques, le pronostic est mauvais. Le but de notre travail est d’évaluer notre prise en charge thérapeutique du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) localement avancés et métastatiques, analyser la survie globale et les facteurs pronostiques à ces stades.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective ayant porté sur les cas de CBNPC à un stade localement avancé et métastatique diagnostiqués entre 2008 et 2011 dans notre service.

Résultats

Cent-cinquante patients ont été inclus. L’âge moyen était de 60,2ans. Le cancer était au stade IIIA dans 21 % des cas, IIIB dans 14 % des cas et IV dans 65 % des cas. La chirurgie a été réalisée chez 5 patients, la chimiothérapie a été indiquée dans 61,4 % des cas et l’association chimio-radiothérapie dans 21 % des cas. La survie médiane de nos malades était de 6mois. Celle-ci était significativement plus longue chez les patients âgés de moins de 60ans, ayant un indice de performance (PS) de 0 à 1, sans envahissement ganglionnaire médiastinal et ayant reçu un traitement antitumoral spécifique.

Conclusion

Les facteurs pronostiques du CBNPC localement avancé et métastatique chez nos malades sont l’âge, le PS, l’extension ganglionnaire au moment du diagnostic et le traitement antitumoral spécifique. Ces facteurs doivent être pris en considération pour définir une prise en charge optimale et guider le clinicien dans le choix du meilleur protocole thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Lung cancer is the main cause of death from cancer in both men and women worldwide. In 70 to 80% of cases, the diagnosis is made at an advanced stage. Although the management of non-small-cell lung cancer (NSCLC) has continued to improve over the last 5years, the prognosis remains poor with a 5-year survival rate of about 16%. The aim of this study was to evaluate the management of locally advanced or metastatic NSCLC in our patients and to analyze overall survival (OS) and prognostic factors at these stages.

Materials and methods

A retrospective study, including cases of locally advanced and metastatic NSCLC diagnosed in our department between 2008 and 2011.

Results

We included 150 patients with a mean age of 60.2years. The cancer was at stage IIIA in 21% of cases, IIIB in 14% of cases and IV in 65% of cases. Thoracic surgery was performed in 5 patients; 61.4% of patients received chemotherapy and chemo-radiotherapy was given in 21% of patients. Overall survival was 6months. Better survival was observed in patients aged less than 60years, having better performance status (PS), having no metastatic mediastinal lymph nodes and patients who received specific anti-tumor treatment.

Conclusions

The prognostic factors in locally advanced and metastatic NSCLC in our patients were: age, PS, status of mediastinal lymph nodes at diagnosis and treatment. These factors should be considered by physicians when treating patients with advanced stage NSCLC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer bronchique non à petites cellules, Chimiothérapie, Radiothérapie, Survie

Keywords : Non-small-cell lung cancer, Chemotherapy, Radiotherapy, Survival


Plan


© 2013  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?