S'abonner

Dépistage de la broncho-pneumopathie chronique obstructive par minispirométrie électronique en médecine générale - 09/10/13

Screening for chronic obstructive pulmonary disease by electronic mini-spirometry in general practice

Doi : 10.1016/j.rmr.2013.09.003 
P. Vorilhon a, , d , J. Deat a, A. Gérard a, E. Laine b, C. Laporte a, d, M. Ruivard c, d, H. Vaillant Roussel a
a Département de médecine générale, UFR médecine Clermont-Ferrand, université d’Auvergne, 28, place Henri-Dunant, 63001 Clermont-Ferrand, France 
b UFR pharmacie Clermont-Ferrand, ERT 18, laboratoire de biopharmacie, 63001 Clermont-Ferrand, France 
c Service de médecine interne, hôpital d’Estaing, CHU, 63001 Clermont-Ferrand, France 
d EA 4681, PEPRADE (périnatalité, grossesse, environnement, pratiques médicales et développement), Clermont université, université d’Auvergne, 28, place Henri-Dunant, 63001 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 09 octobre 2013
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Le dépistage de la BPCO est actuellement insuffisant. Le minispiromètre électronique permet le dépistage en soins primaires.

Objectif

Mesurer la prévalence de la BPCO chez des patients à risque dans une population de médecine générale (MG) et déterminer des facteurs de haut risque de BPCO.

Méthode

Étude transversale en cabinet de MG. La mesure des débits expiratoires par minispirométrie électronique a été proposée aux patients âgés de 40 à 75ans présentant un tabagisme ou une exposition professionnelle à des toxiques ou des symptômes respiratoires chroniques. Pour toute valeur du rapport VEMS/VEM6<70 %, le dépistage de BPCO était considéré comme positif.

Résultats

Sur les 778 patients ayant consulté, 273 (35,1 %) répondaient aux critères d’inclusion (180 hommes et 93 femmes). Cent vingt-huit patients (46,9 % des sujets inclus) avaient un test positif. La prévalence de la BPCO confirmée (rapport inférieur à 70 %) s’élevait à 13,9 % (38 patients). Les facteurs de haut risque retrouvés étaient un âge supérieur à 60ans (p=0,03), un IMC supérieur à 28 (p=0,04), un tabagisme de plus de 30 PA (p<0,0001), la présence de signes cliniques (p<0,0001) et l’exposition industrielle (p=0,03).

Conclusions

Un dépistage ciblé sur les facteurs de risque est réalisable en MG. Le minispiromètre électronique est un outil du dépistage, fiable et peu coûteux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Screening for COPD is currently considered to be insufficient. Electronic mini-spirometers allow screening for COPD in general practice.

Objectives

To assess the prevalence of COPD in a population of at-risk patients in general practice (GP) and to identify the high-risk factors for the disease.

Methods

A cross-sectional study was performed in a GP setting. Patients aged between 40 and 75years with a history of smoking, occupational exposure to toxic substances or chronic respiratory symptoms were offered airflow assessments by electronic mini-spirometry. For any value of FEV1/FEV6 less than 70 %, screening for COPD was considered as positive.

Results

Of the 778 patients seen during routine consultations, 273 (35.1 %) fulfilled the inclusion criteria. The test was positive in 128 of the eligible patients (46.9 %). The prevalence of proven COPD (ratio<70 %) was 13.9 % (38 patients). The high-risk factors were age over 60years (P=0.03), body mass index over 28 (P=0.04), smoking history of more than 30pack-years (P<0.0001), presence of clinical signs (P<0.0001) and industrial exposure to toxic substances (P=0.03).

Conclusions

Targeted screening of patients with risk factors for COPD can be performed in a GP setting. An electronic mini-spirometer is a reliable and inexpensive screening tool.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : BPCO, Facteurs de risque, Dépistage, Minispiromètre électronique, Médecin généraliste

Keywords : COPD, Risk factors, Screening, Electronic mini-spirometry, General practitioner


Plan


© 2013  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?