S'abonner

Emploi du temps d’une infirmière d’annonce et de coordination du parcours de soins en cancérologie thoracique : expérience du CHU d’Angers - 06/11/18

Use of time of a nurse involved in breaking the diagnosis of lung cancer and navigating patients in the healthcare system: Experience of an academic thoracic oncology ward

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.06.009 
J. Hureaux a, , b , M. Retailleau a, A. Georgeault a, T. Urban a, b
a Service de pneumologie, pôle Hippocrate, CHU, 4, rue Larrey, 49000 Angers, France 
b Centre de coordination en cancérologie, pôle Hippocrate, CHU, 49000 Angers, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 06 novembre 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les Plans cancer 1 et 2 ont créé de nouveaux postes infirmiers pour améliorer les conditions d’annonce et coordonner le parcours de soins des patients. Notre travail a pour but de décrire l’emploi du temps d’une infirmière diplômée d’État (IDE) assurant le rôle d’IDE « d’annonce » et d’IDE coordonnateur de soins (IDEC) dans un service d’oncologie thoracique en CHU. Mille quarante et un patients ont été pris en charge par l’IDE lors de 6515 interventions durant 4,27 années. Le nombre médian d’interventions par patient et la distance interquartile sont respectivement de 3 et 7. Les temps d’annonce et de coordination représentaient respectivement environ 20 et 80 % du temps de travail de l’IDE. Le temps de travail sans le médecin représentait 43 % du temps de travail et plus de la moitié de ce temps était consacré à des entretiens avec les patients. L’analyse de l’emploi du temps de l’IDE montre que son activité est très proche de celle d’une infirmière pivot en oncologie au Canada. Dans notre expérience, la combinaison des rôles « d’annonce » et de coordination de soins semble pertinente, mais l’IDE n’est pas remplacée en cas d’absence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The Plans cancer 1 and 2 created new nursing posts to improve the way that news about cancer was given to patients and to coordinate their care, helping them to navigate the system. We describe the way a nurse, assuming the role of assisting the doctor when a diagnosis of cancer is revealed and coordinating the care of patients in a teaching hospital, uses her time. One thousand and forty-one patients were supported by the nurse during 6515 procedures over 4.27 years. The median (interquartile range) number of interventions per patient was 3 (7). Helping to break news of cancer and the coordination of care represented approximately 20 and 80% of the working time of the nurse, respectively. The nurse spent 43% of her time without the doctor and more than half of this duration was dedicated to meetings with patients. The nurse timetable analysis shows that her role is very similar to a Canadian ‘Pivot’ nurse in oncology. In our experience, this combination of the announcement of cancer diagnosis and the coordination of subsequent care seems relevant, but the nurse is not replaced in the case of absence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Oncologie thoracique, Annonce, Coordination des soins, Infirmière de coordination, Infirmière pivot en oncologie

Keywords : Lung neoplasms, Break bad news, Care coordination, Oncology nurse navigator


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Déjà abonné à cette revue ?

;