S'abonner

Le phénotype clinique de la broncho-pneumopathie chronique obstructive selon la classification GOLD 2017. Expérience du service de pneumologie HMA - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.220 
R. Benchanna , A. Benjelloune, R. Bouchentouf
 CHU Mohamed VI Marrakech, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La BPCO est une maladie qui peut être traitée et prévenue, caractérisée par des symptômes respiratoires persistants et une limitation des flux aériens. Ce travail a pour objectif d’établir un nouveau phénotype de la BPCO, en adoptant la nouvelle classification GOLD 2017, laissant supposer une évaluation plus précise et un contrôle efficace.

Méthodes

Il s’agit d’une étude descriptive incluant une série de 80 cas de la BPCO, suivi entre 2015 et 2018, au service de pneumologie de l’hôpital militaire Avicenne Marrakech.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 59 ans avec une nette prédominance masculine. Le tabagisme était retrouvé chez 78 % des cas. Au total, 87,5 % (70 patients) des cas avaient des ATCD d’exacerbations, avec (30 patients) 37,5 % des cas ayant au moins une hospitalisation, et 50 % des patients avaient plus qu’une exacerbation annuelle. Parmi ces patients, 55 avaient une dyspnée évaluée plus que 2 selon la mMRC, et 15 patients avaient une dyspnée grade 1. Les 10 patients restants n’avaient aucun antécédent d’exacerbation, 8 entre eux avaient une dyspnée stade 2, et deux avaient une dyspnée grade 3. En se basant sur la nouvelle classification GOLD 2017 : 2,5 % (2 patients) sont classés dans le groupe A, 10 % (8 patients) dans le groupe B, 18,75 % (15 patients) dans le groupe C, et 68,75 % (55 patients) dans le groupe D. Selon les données de la spirométrie, 11 % des patients étaient classés en GOLD1, 24 % en GOLD2, 40 % en GOLD3, 25 % en GOLD4.

Conclusion

À travers notre étude on note la discordance observée entre l’intensité des symptômes de la BPCO, et la sévérité du trouble obstructif, rendant l’évaluation clinique régulière des patients suivis, l’élément le plus pertinent pour adapter le traitement et contrôler la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A107 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • BPCO et comorbidités : particularités et évolution
  • A. Knaz, S. Aissa, S. Jebli, W. Benzarti, I. Gargouri, A. Abdelghani, A. Garrouch, A. Hayouni, M. Benzarti
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des attitudes et pratiques des praticiens généralistes en matière de BPCO dans la ville d’Annaba (Algérie)
  • R. Yakoubi, F. Atoui, H. Hacene Cherkaski, R. Benali

Déjà abonné à cette revue ?

;