S'abonner

Relations entre les phénotypes de BPCO et la distance parcourue lors du test de marche de 6 minutes - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.127 
P.R. Burgel 1, , T. Perez 2, G. Deslee 3, M. Zysman 4, J.L. Paillasseur 5, N. Roche 1
1 Service de pneumologie, Paris, France 
2 Service de pneumologie, Lille, France 
3 Service de pneumologie, Reims, France 
4 Service de pneumologie, Nancy, France 
5 EFFI-STAT, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Dans un article récent (Eur Resp J 2017 ; 50(5). pii : 1701034), nous avons individualisé 5 phénotypes de BPCO et développé un algorithme d’identification de ces phénotypes par une analyse de type classification and regression tree (CART). Les variables nécessaires à cette classification étaient (dans cet ordre) : les comorbidités cardiovasculaires et/ou le diabète, l’échelle de dyspnée MRC, le VEMS ( %), l’âge, et l’indice de masse corporelle. Des différences de survie globale ont été observées entre les sous-groupes dans plusieurs cohortes de patients, confirmant la pertinence clinique de cette approche. Notre objectif était de déterminer si ces phénotypes sont associés à des différences de capacité à l’exercice lors du test de marche de 6minutes (TM6).

Méthodes

Cinq cent trente-sept patients de la cohorte initiatives BPCO ayant des données complètes pour les variables nécessaires à la classification (voir-ci-dessus) et un TM6 ont été analysés. La distance parcourue lors du TM6 a été analysée comme une variable continue (test de Kruskall–Wallis test) et catégorisée (pour une analyse du Chi2) avec un seuil à 350m (validé pour sa valeur pronostique).

Résultats

La distance parcourue lors du TM6, analysée en variable continue ou en deux classes, était significativement différente entre les phénotypes (chaque analyse, p<0,0001 ; voir Fig. 1).

Conclusion

Les phénotypes de patients atteint de BPCO identifiés par notre algorithme sont associés à des différences de capacité à l’exercice, confortant la pertinence clinique de ces phénotypes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A67 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’atteinte de l’EMG de surface du diaphragme chez le BPCO
  • O. Bouroubi, A. Chikhi, N. Zaabat
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la stéatopathie métabolique sur la survenue d’événements cardiovasculaires et la mortalité des patients BPCO
  • D. Viglino, A. Plazanet, S. Bailly, M. Benmerad, I. Jullian-Desayes, R. Tamisier, V. Leroy, J.P. Zarski, M. Maignan, M. Joyeux-Faure, J.L. Pepin

Déjà abonné à cette revue ?

;