S'abonner

Profil allergénique de l’asthme chez l’enfant tunisien - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.167 
R. Kaddoussi , S. Cheikhm’hmed, M. Ammar, A. Migaou, C. Harrathi, N. Fahem, A. Ben Saad, A. Adhieb, L. Oued, Y. Brahem, S. Joober, N. Rouatbi
 Service pneumo-allergologie, Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’asthme est la maladie chronique la plus fréquente chez l’enfant. Elle touche près de 10 % des jeunes scolarisés. Trois fois sur quatre, cette forme d’asthme est d’origine allergique.

But

Déterminer le profil allergénique de l’asthme chez l’enfant tunisien.

Méthodes

C’est une étude rétrospective incluant 335 dossiers des patients âgés de moins de 18 ans diagnostiqués porteurs d’un asthme allergique et suivis à notre service entre 1997 et 2016.

Résultats

L’âge moyen de nos patients était 12,35 ans avec des extrêmes allant de 4 à 17 ans. Une prédominance masculine était notée (60,6 %). L’exposition au tabagisme passif était retrouvée chez 49 enfants (14,6 %). Cinquante et un pour cent (n=173) des enfants avaient une atopie familiale. La rhinite était l’atopie personnelle la plus décrite chez nos patients 51,9 % suivie par la conjonctivite dans 26,6 %. Deux cent soixante-huit patients (78 %) avaient un test cutané ou un dosage des IgE spécifiques positifs aux acariens suivi par les pollens 14,3 % et les blattes (7,8 %). La poly-sensibilisation était notée chez 89,2 % des enfants notamment l’association des deux allergènes (70,1 %). Les blattes, les phanères des animaux et les moisissures étaient plus fréquemment observés dans le cadre des poly sensibilisation. L’immunothérapie spécifique était instaurée chez 69 enfants (20,6 %).

Conclusion

Le profil allergénique de l’asthme chez l’enfant est caractérisé par une nette prédominance de l’allergie aux acariens et un taux plus élevé de poly-sensibilisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A86 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de l’âge sur le profil de sensibilisation aux pneumallergènes
  • S. Ben Saad, M. Ferchichi, S. Agrebi, H. Daghfous, F. Tritar
| Article suivant Article suivant
  • L’asthme allergique tardif : quelles particularités ?
  • R. Kaddoussi, S. Cheikhm’hamed, N. Fahem, A. Migaou, M. Ammar, A. Ben Saad, A. Adhieb, Y. Brahem, C. Harrathi, L. Loued, S. Joober, N. Rouatbi

Déjà abonné à cette revue ?

;