S'abonner

BPCO et anémie - 29/12/18

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.10.200 
A. Knaz , S. Aissa, S. Jebli, W. Benzarti, I. Gargouri, A. Abdelghani, A. Garrouch, A. Hayouni, M. Benzarti
 Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’anémie est l’une des comorbidités fréquemment associées à la BPCO et a été décrite comme facteur aggravant de son pronostic. Elle est secondaire le plus probablement à la dénutrition et à l’inflammation systémique.

Objectif

Évaluer l’impact de l’association BPCO et anémie sur la sévérité de la BPCO et sur son cours évolutif notamment le risque d’exacerbation aiguë.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective incluant 255 patients pris en charge pour BPCO entre janvier et décembre 2017. Les patients ont été divisés en 2 groupes, G1 ayant une BPCO avec une anémie et G2 ayant une BPCO non associée à une anémie.

Résultats

Le groupe G1 comporte 103 patients et le G2 comporte 152 patients. L’âge moyen des patients dans G1 était de 69±9,7 ans versus 67±9,32 ans dans G2. Les patients de G1 étaient plus maigres avec un IMC moyen de 26±6,0kg/m2 versus 29±7,2kg/m2 pour G2. On n’a pas noté de différence significative entre les deux groupes concernant l’âge, le nombre d’hospitalisations pour exacerbation aiguë et le séjour en réanimation. Quarante-sept pour cent des patients de G1 avaient des comorbidités cardiovasculaires associées versus 37,5 % des patients de G2 (p=0,006). Les patients du G1 étaient plus dyspnéiques que les patients du G2 (p=0,012) avec une obstruction bronchique plus sévère (p=0,004). Les exacerbations aiguës étaient plus fréquentes dans G1 (p<10−3). La durée d’hospitalisation était plus longue pour G1 (p=0,019).

Conclusion

Notre étude montre que les patients BPCO anémiques sont plus dyspnéiques avec un taux d’exacerbation aiguë plus élevé et une BPCO plus sévère. La prise en charge de la BPCO nécessite la prise en charge de l’anémie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S

P. A98-A99 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets du traitement FF/UMEC/VI versus FF/VI et UMEC/VI chez les patients BPCO réversibles et non réversibles : analyses de l’étude IMPACT
  • R.J. Van Der Valk, E.C. Hilton, G.J. Criner, M.T. Dransfield, D.M. Halpin, M.K. Han, C.E. Jones, S. Kilbride, P. Lange, F.J. Martinez, D. Singh, R.A. Wise, D.A. Lipson
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs influençant l’adhérence aux traitements recommandés par GOLD 2017 chez les patients BPCO tunisiens à l’état stable
  • A. Knaz, S. Aissa, S. Jebli, W. Benzarti, I. Gargouri, A. Abdelghani, A. Garrouch, A. Hayouni, M. Benzarti

Déjà abonné à cette revue ?

;